Donald «Don» LAMBERT

(Pianiste)


Né à Princeton (New Jersey) le 12 février 1904

Décédé à Newark (New Jersey) le 8 mai 1962

Parfois surnommé «The Lamb».

C’est sa mère, qui dirige un orchestre, qui lui apprend le piano. Il quitte le domicile familial à 17 ans pour travailler autour du New Jersey.

Pendant un temps il joue en duo avec le légendaire pianiste Paul SEMINOLE (1904-1932) qui, comme lui, était gaucher. Lambert considérait cela comme un avantage pour un pianiste stride.

À la fin des années 1920s il se rend à Harlem et se confronte à ses pairs qui le tiennent en haute estime. En 1936 il revient au New Jersey où il travaillera jusqu’à sa mort. De 1936 à 1951 il est en résidence au «Town House» de Montclair, puis de 1951 à 1962 au «Wallace’s Bar» à East Orange. Il préfère ce travail aux autres offres qui lui sont faites. Il continue cependant à visiter Harlem, et en 1940 il est enregistré par un amateur enthousiaste, Jerry NORMAN, dans une jam session avec le trompettiste Oran «Hot Lips» PAGE. En 1941 il enregistre ses uniques solos : quatre versions stride de thèmes classiques qui sont des pièces maîtresses de ce style de piano.

En 1960 il apparaît avec Eubie BLAKE au «Newport Jazz Festival» où il est filmé pour la série «Jazz USA» (Programme n° 12). En 1961 il enregistre encore pour Solo Art, et une bande est réalisée au «Wallace’s Bar» en 1960-62.

Il est décédé à Newark (New Jersey) le 8 mai 1962.