John Robert «Johnny» VARRO

(Pianiste et chef d’orchestre)

Né à New York City le 11 janvier 1930

Il commence l’étude du piano à l’âge de dix ans et, adolescent, joue dans les «Jack Crystal’s Commodore Jam Sessions» où il est encouragé par les pianistes Joe SULLIVAN et Willie «The Lion» SMITH.

À partir de 1947 et jusqu’au début des années 1950s, il travaille en free lance au «Central Plaza» et au «Stuyvesant Casino» de New York. En 1953, dégagé de ses obligations militaires, il tourne dans le Midwest avec le trompettiste Bobby HACKETT et le guitariste Nappy LAMARE. De retour à New York il travaille chez «Nick’s» avec le trompettiste Phil NAPOLEON (1954-56), puis avec le trompettiste Pee Wee ERWIN et comme membre du «Cooperative Band Empire City Six» avec lequel il enregistre en 1957. La même année il devient pianiste jouant pendant les pauses au «Condon’s Club». Il apparaît avec Phil Napoleon au «Festival de Newport» en 1959, et en 1960 remplace le pianiste Gene Schroeder dans le «Condon’s House Band» et joue aussi au «London House» de Chicago en septembre. Par la suite, au début des années 1960s, il joue avec les trompettistes Yank LAWSON, «Wild Bill» DAVISON et Bobby HACKETT et se produit au «Metropole», au «Round Table», à l’«Embers», au «Condon’s Club» et d’autres à New York.

En 1963 il est membre régulier du quartette du clarinettiste Edmond HALL, puis par intermittence en 1964 et 1965 lorsqu’il se rend à Miami. Là, il dirige un trio jazz local et travaille avec Phil NAPOLEON, le trompettiste Billy BUTTERFIELD et le saxophoniste Flip PHILLIPS. De 1967 à 1968 il tourne avec les «Dukes of Dixieland». En 1979 il se rend à Los Angeles où il dirige son propre groupe «J.R. and The Heavyweights» et joue avec le saxophoniste Eddie MILLER, le trompettiste Dick CATHEART et le tromboniste Bob HAVENS.

En 1986 il tourne en Europe avec «Wild Bill» DAVISON (enregistrement en Allemagne) et y revient chaque année, tournant avec les clarinettistes Kenny DAVERN et Bob WILBER, le saxophoniste Flip PHILLIPS, le trompettiste Yank LAWSON et le clarinettiste Peanuts HUCKO et d’autres, tournant également en Extrême-Orient.

En septembre 1993 il se rend à Tampa Bay Area en Floride où il forme un nouveau groupe: «Johnny Varro and The Swing 7». Il se produit dans les festivals de jazz à travers les USA. Bien que peu connu du grand public, Johnny Varro est un bon pianiste qui a subi les influences de Jess STACY, Teddy WILSON et Mel POWELL.