Joseph «Joe» HAYMAN

(Saxophoniste alto et baryton et clarinettiste)


(de gauche à droite, debout: Ted Fields, Jack Butler, Big Boy Goudie, Bill Coleman, Wilson Myers, Joe Hayman)

(agenouillés : Billy Burns, Herman Chittison, Willie Lewis, George Johnson, Johnny Mitchell - Orch. Willie Lewis)

Né à Little Rock (Arkansas) le 7 juin 1903

Décédé : ?

Au cours des années vingt il joue dans des orchestres dirigés par le pianiste Alex HILL et par le banjoïste Eugene CROOK. En septembre 1925, il se rend en Europe comme membre de l’orchestre du pianiste Claude HOPKINS qui accompagne la «Revue Nègre» dont la vedette est Josephine BAKER. Il tourne ainsi en Europe avec Hopkins avant de regagner New York en 1926. Il continue à jouer avec Hopkins en 1926, puis avec le tromboniste Wilbur De PARIS (1927-28).

Au début de 1929 il joue avec Eugene KENNEDY à New York, puis rejoint la revue «Blackbirds» avec laquelle il retourne en Europe en mai 1929. Il rentre aux U.S.A. en 1931.

De 1934 à décembre 1938 il travaille en Europe avec l’orchestre de Willie LEWIS, puis avec le trompettiste Bill COLEMAN etc… Il joue ensuite en Égypte avec les «Harlem Rhythm Makers» et rentre aux U.S.A au début de 1940.

Il joue professionnellement encore pour un temps, notamment avec Claude HOPKINS, puis abandonne la musique et devient pharmacien au «New York Hospital».

On ignore la date de son décès.