Hilton «Jeff» JEFFERSON

(Saxophoniste alto)

Né à Danbury (Connecticut) le 30 juillet 1903

Décédé à New York City le 14 novembre 1968

Il fait ses études primaires à Boston et les secondaires à Providence (Rhode Island) .

Il commence par jouer du banjo professionnellement au cours de l’été 1925 avec le «Julian Arthur’s Orchestra» au «Hay’s Theatre» de Philadelphie. À la fin de l’année il étudie le saxophone alto et revient chez Julian ARTHUR comme saxophoniste et se rend avec lui à New York. Là, il le quitte pour jouer pendant cinq mois avec «Banjo Bernie» et de mai 1926 à 1928, il travaille dans l’orchestre du pianiste Claude HOPKINS. De 1929 à l’été de 1930 il est chez «Chick» WEBB, puis tourne avec «King» OLIVER, jouant et enregistrant.

Il travaille ensuite brièvement avec divers orchestres à New York, notamment : Edgar DOWELL, Bill BROWN, Ginger YOUNG, Charlie SKEETS et Elmer SNOWDEN. Il revient ensuite quelque temps chez «Chick» WEBB, et au cours de l’année 1931 il fait un bref séjour chez les «McKinney’s Cotton Pickers».

De mai à août 1932 il joue dans l’orchestre de Claude HOPKINS, puis brièvement dans celui de Benny CARTER et d’octobre 1932 à septembre 1934, dans celui de Fletcher HENDERSON. Il revient alors chez «Chick» WEBB, puis travaille en free-lance, combinant quelques dates avec Claude HOPKINS et revient chez «Chick» WEBB à l’automne 1936.

De décembre 1936 au début de 1938 il travaille le plus souvent chez Fletcher HENDERSON et revient à nouveau chez «Chick» WEBB en 1938. En 1939 il travaille aussi avec Claude HOPKINS et joue avec Ella FITZGERALD après la mort de «Chick» Webb jusqu’au début de 1940.

En janvier 1940 il entre dans l’orchestre de Cab CALLOWAY chez qui il reste jusqu’en 1949, mis à part une brève période avec le sextette de John KIRBY en 1946. Il apparaît dans des «soundies» de Cab Calloway tels que Blues in the night et Minnie the Moocher (1942).

Après avoir quitté Cab Calloway en 1949, il travaille pendant deux ans dans différents clubs dont le «Billy Rose’s Diamond Horseshoe» de New York. Il rejoue brièvement avec Cab CALLOWAY en 1951, puis passe huit mois dans l’orchestre de Duke ELLINGTON, de l’été 1952 à février 1953. Il accompagne ensuite la chanteuse Pearl BAILEY comme membre de l’orchestre de Don REDMAN en 1953.

Au cours du reste des années cinquante et des années soixante, il ne travaille plus qu’à mi-temps comme musicien, occupant le reste du temps comme gardien dans une banque de New York. Il continue néanmoins à honorer quelques engagements et enregistre avec Rex STEWART et Buster BAILEY et travaille avec Harry DIAL, Noble SISSLE, Rex STEWART (pour la reconstitution de l’orchestre de Fletcher Henderson The Big Reunion en 1957-58 et avec Mercer ELLINGTON.

Il est décédé à New York le 14 novembre 1968.