Elvira «Vi» REDD

(Saxophoniste alto et soprano)

Née à Los Angeles (Californie) le 20 septembre 1928

Fille du batteur Alton REDD que l’on peut entendre dans de nombreux orchestres, dont celui de « Kid » Ory.

Elle apprend à jouer du saxophone alto à l’âge de treize ans et joue dans l’orchestre de son école avec la tromboniste Melba Liston.

Elle commence à jouer en 1948 au «Los Angeles Community College» et est très attirée par le style «Bop». Elle devient une soliste importante au cours des années soixante après avoir obtenu son diplôme du «Los Angeles State College of Applied Art and Sciences».

En 1961 elle joue avec le batteur Shelly MANNE et apparaît en 1962 au «Festival de Jazz» de Las Vegas. En 1964 elle tourne avec Earl HINES, avec notamment des engagements à Chicago et à New York et en 1965-66, dirige un quartette de style bop à San Francisco avec son mari, le batteur Richie Goldberg (décédé en 1994). En 1966 elle se produit au «Festival de Monterey» et en 1967 travaille pour un assez long engagement au «Ronnie Scott’s» de Londres, où elle joue successivement avec Ben WEBSTER, Max ROACH, Archie SHEPP et Coleman HAWKINS.

En juillet 1968 elle travaille dans divers clubs aux U.S.A. et rejoint «Dizzy» GILLESPIE au «Festival de Newport». Elle tourne ensuite en Afrique et en Europe avec Count BASIE. L’année suivante elle rentre à Los Angeles pour y enseigner. En 1977 elle apparaît au «Marian McPartland’s Jazz Festival» de Rochester.

Elle reste active au cours des années quatre-vingts et au milieu des années quatre-vingt-dix abandonne le métier pour enseigner, travaillant avec des enfants handicapés.