Benjamin J. «Ben» SMITH

(Saxophoniste alto et clarinettiste)


(ici, se tenant le menton, à droite de la chanteuse Beverley White - Orch. Claude Hopkins, p)

Né à Memphis (Tennessee) le 1er mars 1905

Décédé : ?

Il commence par jouer avec des orchestres locaux, puis joue avec les «Connor and McWilliams Boston Serenaders» à Memphis en 1926. Il tourne ensuite avec des «Carnivals Shows» et joue au Texas avec les «William Holloway’s Merrymakers» en 1927. Il dirige ensuite ses «Blue Syncopators» jusqu’en 1929. Il travaille un temps à Omaha (Nebraska), puis dirige brièvement un orchestre à Kansas City avant de rejoindre la formation de George E. LEE (1930). Il joue ensuite avec Grant MOORE et les «Eli Rice’s Plantation Cotton Pickers».

En 1932 il dirige le «White Hut Orchestra» à Pittsburgh et à Philadelphie, puis joue brièvement avec George «Doc» HYDER, Blanche CALLOWAY et Charlie GAINES. Il dirige aussi et prend part aux séances d’enregistrement des «Washboard Rhythm Kings».

En 1934 il se rend à New York où il joue peu de temps dans l’orchestre de Benny CARTER, puis avec «Fess» WILLIAMS. En 1935 il est avec Leroy SMITH et avec le pianiste Claude HOPKINS de mars 1937 à janvier 1938. En 1938 il joue avec le trompettiste Jabbo SMITH et la même année avec «Hot Lips» PAGE.

Au cours des années quarante il travaille dans la formation de Lucky MILLINDER, puis avec Andy KIRK (avril 1942 à 1944) et Snub MOSLEY (1945 à 1947).

Au cours des années cinquante il dirige ses propres groupements et travaille comme arrangeur et copiste. Il crée aussi sa propre compagnie d’enregistrement. Vers 1953 il se met au saxophone ténor pour jouer avec des groupes de «Rhythm and Blues»

On ignore le reste de sa carrière ainsi que la date et le lieu de son décès.