Looney «Rudy» WILLIAMS

(Saxophoniste alto et clarinettiste)


(Rudy Williams est l'alto à gauche - Orch. "Savoy Sultans" de Al Cooper)

Né à Newark (New Jersey) en 1909

Décédé à Cape Cod (Massachusets) en septembre 1954

Il commence à jouer du saxophone à l’âge de douze ans. Bien qu’ayant opté pour l’alto comme instrument principal, il joue aussi du ténor et du baryton.

De 1937 à 1943 il est un membre éminent des «Al Cooper’s Savoy Sultans» et en 1941 il prend part aux fameuses jam sessions du «Minton’s Playhouse». En juin 1943 il travaille avec le trompettiste «Hot Lips» PAGE, en septembre avec Luis RUSSELL et en décembre de cette même année il joue dans l’orchestre du batteur Chris COLUMBUS.

Il forme son propre orchestre en février 1944, joue ensuite dans l’orchestre de Henry JEROME et en août 44 entre dans l’orchestre du trompettiste Dud BASCOMB.

En juin 1945 il fait un court séjour dans le sextette de John KIRBY avant de diriger sa propre formation à partir de septembre au «Minton’s» de New York. De décembre 1945 à juillet 1946 il tourne dans l’est avec le «U.S.O. Show» (United States Overseas Show). En 1947 il travaille avec le «Jazz-in-Bebop Orchestra» de Babs GONZALES. L’année suivante il forme son propre groupement qu’il dirige à New York (1948) et à Boston (1949-50). Il effectue un court passage (septembre-octobre 1949) dans le «big band» de «Dizzy» GILLESPIE, puis dirige encore un orchestre dans plusieurs résidences au «Hit-Hat Club» de Boston au printemps de 1951, puis part en Californie travailler avec «Illinois» JACQUET et Gene AMMONS.

De fin 1951 au printemps de 1952 il tourne pendant quatre mois dans l’est avec un orchestre dirigé au début par le contrebassiste Oscar PETTIFORD. De retour, il dirige à nouveau un orchestre et travaille en free-lance.

Il se noie accidentellement à Cape Cod (Massachusetts) en septembre 1954.