Eugene «Gene» «Honey Bear» SEDRIC

(Saxophoniste ténor et clarinettiste)

Né à St. Louis (Missouri) le 17 juin 1907

Décédé à New York City le 3 avril 1963.

Son surnom «Honey Bear» lui a été donné au cours des années trente car il portait un manteau en poils de chameau. Son père Paul «Con Con» SEDRIC était pianiste de ragtime professionnel. Il fait ses études à St. Louis et les termine à l’âge de quinze ans. Enfant, il apprend la clarinette et dès l’âge de dix ans commence à jouer dans l’orchestre local des «Knights of Pythias». Il fait ses débuts professionnels à l’«Alamac Hall» avec le trompettiste Charlie CREATH. Il entre ensuite dans la formation du pianiste Fate MARABLE puis celle du trompettiste Dewey JACKSON avant de rejoindre à la fin de 1922 l’orchestre du trompettiste Ed ALLEN. En septembre 1923 il rejoint l’orchestre de Julian ARTHUR qui accompagne la «Jimmy Cooper’s Black and White Revue». Tournant avec cette revue pendant deux ans, il arrive à New York et joue pour divers engagements avant d’entrer dans la formation du pianiste Sam WOODING qui joue au «Nest Club» de Harlem et au «Club Alabam» en remplacement de l’orchestre de Fletcher Henderson. De mai 1925 à octobre 1931 il tourne en Europe avec Sam Wooding, à l’exception d’une période de neuf mois aux U.S.A. À la dissolution de l’orchestre, il reste quelque temps en Europe et à son retour en Amérique il revient avec Sam WOODING (été 1932).

En 1934 il fait un court séjour chez Fletcher HENDERSON, puis joue et enregistre avec le pianiste Alex HILL. De 1934 à 1942 il travaille régulièrement avec «Fats» WALLER. Pendant les absences de «Fats» en tournée soliste, il joue avec les «Mezz Mezzrow’s Disciples of Swing» (novembre 1937) et avec Don REDMAN (1938-39). Après la mort de «Fats» Waller il dirige sa propre petite formation en mars 1943 en résidence au «The Place» de New York, puis plus tard à Chicago, au New Jersey, à Boston et à Detroit. Après une sérieuse maladie, il travaille brièvement dans le quartette du pianiste Phil MOORE à la fin de 1944 avant de tourner avec le «Hazel Scott Show» à la fin de 1945. En 1946 et 1947 il dirige ses propres formations et joue également avec un orchestre composé des anciens de «Fats» Waller. Sous la direction du pianiste Pat FLOWERS.

Au printemps de 1951 il tourne avec le trompettiste Bobby HACKETT. Il joue ensuite quelque temps avec le trompettiste Jimmy McPARTLAND et en février 1953 fait une tournée en Europe avec l’orchestre du clarinettiste «Mezz» MEZZROW et enregistre à Paris avec «Mezz» et le trompettiste «Buck» CLAYTON. À partir d’août 1953 il travaille régulièrement dans un orchestre dirigé par le tromboniste Conrad JANIS, et apparaît souvent au «Central Plazza». Au cours des années cinquante il participe en free-lance à de nombreuses séances d’enregistrement. Après avoir enregistré avec le pianiste Dick WELLSTOOD en 1961, la maladie l’oblige à cesser son activité durant les dix-huit derniers mois de sa vie.

Il est décédé à New York le 3 avril 1963.