Samuel « Lonnie » SIMMONS

(Saxophoniste et clarinettiste)

Né à Charleston (Caroline du Sud) le 14.07.1915

Décédé à ? le 04.02.1995

Dès l’âge de dix ans il joue dans l’orchestre du « Jenkin’s Orphanage » de Charleston. À quinze ans il part à New York habiter chez sa sœur. Là, il joue au « Yeah Man Club » avec le guitariste Freddie GREEEN.

Au cours des années trente il organise sa propre formation avec le trompettiste Charlie SHAVERS, le batteur Kenny CLARKE et le guitariste Freddie GREEN pour accompagner le chanteur Billy DANIELS. Par la suite il joue dans le grand orchestre de « Fats » WALLER qui le séduit par la manière dont il joue de l’orgue. Plus tard il joue au « Small’s Paradise » dans l’orchestre du trompettiste « Hot Lips » PAGE.

En 1939 il rejoint la formation des « Al Cooper’s Savoy Sultans » avec lesquels il travaille souvent jusqu’à son engagement dans l’orchestre d’Ella FITZGERALD en 1940. Il y reste jusqu’en 1941, jouant du ténor et du baryton, puis forme son propre orchestre qu’il dirige jusqu’à la fin de 1945, notamment à Hawaï. Il fait alors son service militaire dans l’U.S. Navy, jouant dans le « Navy All Stars ».

À partir de 1946, libéré, il joue à Chicago avec le violoniste « Stuff SMITH au « Garrick Show Lounge », puis avec le pianiste Sonny THOMPSON au « DuSable Lounge ». Il forme alors un nouvel orchestre de dix musiciens pour jouer en résidence au « Pershing Lounge » de Chicago. Il y demeure très longtemps, puis ensuite joue au « Club Silhouette » et d’autres. Entre temps il s’est mis à la pratique régulière de l’orgue.

Au cours des années soixante il anime son propre restaurant, jouant du piano et aussi régulièrement de l’orgue à la fin de la décennie.

On ignore la suite de sa carrière et le lieu de son décès survenu le 4 février 1995.