Elbert «Skippy» WILLIAMS

(Saxophoniste ténor et clarinettiste)


                                                                (photo Noëlle Ribière)

Né à Tuscaloosa (Alabama) le 27 juillet 1916

Décédé à ? Le 28 février 1994

Frère cadet du saxophoniste «Pinky» WILLIAMS né en 1914.

Résidant à Cleveland, il commence par apprendre le saxophone soprano à l’âge de treize ans. Il fait ses premières armes localement et forme son propre orchestre. Par la suite il joue avec le trompettiste Chester CLARK et le tromboniste et saxophoniste Frank TERRY avant de se rendre à Chicago pour un long séjour dans l’orchestre du contrebassiste Eddie COLE (1936-1939), le frère du pianiste Nat «King» Cole.

Au début de 1939 il joue brièvement avec Count BASIE, puis avec l’orchestre du pianiste Edgar HAYES avant de rejoindre le saxophoniste alto Earl BOSTIC à New York au cours de l’été de 1939. En 1940 et 1941 il est dans l’orchestre de Lucky MILLINDER et durant la 2e Guerre Mondiale tourne avec les «U.S.O. Shows» (United States Overseas).

À partir de mai 1943 il joue pendant quelques mois dans la formation de Duke ELLINGTON, puis travaille avec le saxophoniste et arrangeur Jimmy MUNDY, le saxophoniste Bob CHESTER, Tommy REYNOLDS, le pianiste Claude HOPKINS et d’autres. Il forme ensuite son propre orchestre, puis dirige un petit groupement pour tourner et jouer en résidence à New York et en Floride.

Par la suite il continue à diriger sa propre petite formation au cours des années cinquante et soixante, tournant et jouant en résidence à New York et à Cleveland. Son fils James est batteur.

On ignore la suite de sa carrière. Il est décédé le 28 février 1994.