Richard «Dicky» HARRIS

(Tromboniste)

Né à Birmingham (Alabama) le 15 novembre 1918

Un oncle, William Harris, jouait de la trompette. Son premier professeur est W.W. Handy, neveu du célèbre W.C. Handy.

Il commence à travailler professionnellement avec le pianiste Frank Hines à Birmingham de 1937 à 1939. Plus tard il joue dans l’orchestre d’Erskine Hawkins de 1941 à 1943, date à laquelle il est enrôlé pour deux ans dans l’«Army Air Force Band».

De 1946 à 1948 il joue avec J.C. Heard, puis avec le saxophoniste ténor Joe Thomas (fin 1948). En 1949 et 1950 il est dans l’orchestre de Lucky Millinder. Il travaille ensuite brièvement avec Buck Clayton et avec Illinois Jacquet. De 1953 à 1956 il joue avec Arnett Cobb.

À partir de 1958, il devient free-lance jusqu’en 1970, année à partir de laquelle il se spécialise dans les orchestres accompagnant les shows de Broadway.

On a pu l’apprécier lors d’une tournée en France au sein de la formation dirigée par Oliver Jackson «Harlem Swing and Tap Dance» en janvier 1978.