Doretta Melba LISTON

(Tromboniste et arrangeur)


                                                             (photo provenance internet)

Née à Kansas City (Missouri) le 13 janvier 1926

Décédée à Los Angeles (Californie) le 23 avril 1999

Elle apprend à jouer du trombone dès l’âge de sept ans, vivant alternativement avec ses parents à Kansas City (Missouri) et avec ses grands-parents de l’autre côté de la rivière à Kansas City (Kansas).

À l’âge de onze ans elle se rend avec sa famille à Los Angeles où elle joue avec des orchestres de jeunes avant de commencer sa carrière professionnelle comme membre de l’orchestre du «Lincoln Theatre» en 1942.

En 1943 elle entre dans l’orchestre de Gerald Wilson et commence à écrire des arrangements. Pendant son séjour dans cet orchestre elle enregistre avec Dexter Gordon (1947) et lors de la dissolution de l’orchestre sur la côte est en 1948, elle accepte un engagement avec Dizzy Gillespie.

En 1949 elle tourne avec Billie Holiday, mais est profondément affectée par l’indifférence du public et les rigueurs de la route.

Au milieu des années cinquante elle fait une brève carrière de figurante au cinéma, apparaissant dans «The Prodigal» et dans «The Ten Commandements».

Elle rejoint ensuite Dizzy Gillespie pour quatre tournées sponsorisées par l’U.S. Department en 1956 et 1957, et elle l’aide à organiser la formation et lui fournit des arrangements. Elle y apparaît aussi comme soliste.

En 1958 elle commence une longue collaboration comme tromboniste et arrangeur avec Randy Weston, notamment pour les sessions d’enregistrement de 1960 et 1963. L’année suivante elle vient en Europe avec le show «Free and Easy» dont le directeur musical est Quincy Jones et enregistre sous sa direction.

Elle apparaît aussi comme tromboniste dans des big bands dirigés par Charlie Mingus (1962), Budd Johnson (1964) et Clark Terry (1967).

De 1973 à 1979 elle enseigne au «Jamaica Institute of Music» puis retourne aux U.S.A. où elle dirige ses propres orchestres. Elle tourne ensuite dans les festivals organisés par George Wein. C’est ainsi qu’on la voit à Nice à la «Grande Parade du Jazz. En 1982 elle prend part à un show télévisé avec le «Gillespie’s Dream Band». En 1985 elle est frappée par une attaque qui met fin à sa carrière d’instrumentiste, mais elle continue à écrire des arrangements jusqu’au milieu des années quatre-vingt-dix.

Elle est décédée à Los Angeles le 23 avril 1999.