Alton «Slim» MOORE

(Tromboniste)


(3ème musicien debout à partir de la gauche -orchestre blanche Calloway- )

Né à Selma (Alabama) le 07 octobre 1908

Décédé à New York City en novembre 1977

Il commence par apprendre le baritone horn (instrument à embouchure et à pistons) avec le professeur William Bolton, puis passe à l’étude du trombone.

À dix-sept ans, en 1925, il commence à travailler professionnellement dans un orchestre dirigé par la mère du guitariste John Collins : Georgia Corham (Barlowe) qui était pianiste et chef d’orchestre. En 1926-27 il travaille avec des «Medicine Shows» itinérants, puis tourne avec le «Eddie Lemon’s Dashing Dinah Show». Au début de 1928 il joue dans le «Gonzelle White Show», puis tourne avec divers orchestres jusqu’à ce qu’il rejoigne l’orchestre de Gene Coy à Dallas avec lequel il joue d’octobre 1929 à mars 1930.

Par la suite il joue avec Jesse Stone et avec l’orchestre de Jap Allen dans lequel jouait aussi le jeune Ben Webster. En avril 1931 il entre dans la formation de Blanche Calloway (sœur de Cab) avec laquelle il participe à plusieurs enregistrements. Il demeure trois ans dans cet orchestre, puis se rend à New York pour jouer au «Circle Ballroom» dans l’orchestre de Jack Butler (fin 1934). L’année suivante il travaille avec Charlie Skeets avant de rejoindre le «Bobby Neal’s Band». Il joue ensuite à Boston dans l’orchestre de Jackie Jackson en 1936 avant de rejoindre à nouveau brièvement Blanche Calloway. En 1937 il joue avec le pianiste Maurice Rocco, puis joue quelques mois avec le «Leon Gross Orchestra», incluant un voyage à Cuba.

En 1939 il joue dans plusieurs orchestres dont ceux de «Hot Lips» Page, Charlie Johnson et Tiny Bradshaw. En 1940 il effectue une tournée avec Fats Waller et joue dans le big band de Coleman Hawkins (1940-41). À l’automne 1941 il joue deux mois avec Horace Henderson puis un an dans l’orchestre d’Ella Fitzgerald (ex-Chick Webb). De 1942 à 1946 il travaille à New York et en Californie avec Benny Carter. On peut le voir dans le film «Stormy Weather» (1943). Il joue ensuite avec divers leaders tels que Dizzy Gillespie, Herman «Humpy» Flintall, Lucky Millinder et Rex Stewart.

De fin 1946 à juillet 1947 il est dans le big band de Louis Armstrong, puis brièvement avec l’orchestre d’ Herbie Fields. Pendant deux ans (1948 et 49) il travaille surtout avec Stafford «Pazuza» Simon, mais aussi avec l’orchestre du saxophoniste ténor Freddie Mitchell. En 1950 il devient free-lance avant d’arrêter un certain temps la musique en 1952. Par la suite il continue à jouer partiellement.

Durant les années soixante il joue à New York avec Edgar Battle et dans le «Prince Hall Symphonic Band» .

Il est décédé à New York en novembre 1977.