Louis NELSON

(Tromboniste)

Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane le 17 septembre 1902

Décédé à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 05 avril 1990

À ne pas confondre avec son homonyme Louis «Big Eye» Nelson, clarinettiste (1885-1949).

Frère cadet du saxophoniste George Nelson (1900-1981). Sa mère était une pianiste diplômée du «Boston Conservatory of Music». À l’âge de deux ans, ses parents s’installent à Napoleonville (Louisiane) où son père exerce la profession de médecin et joue du piano et de l’orgue à l’église.

Il commence par apprendre l’alto horn (instrument à embouchure et à pistons) vers l’âge de seize ans, et au début des années vingt il change pour le trombone.

Il débute sa carrière avec le «Joe Gabriel’s Band» à Thibodeaux, et vers 1926 il revient à La Nouvelle-Orléans où il joue avec divers orchestres dont celui de Kid Rena et avec l’«Original Tuxedo Orchestra».Il joue ensuite avec le trompettiste Kid Harris, puis pendant une longue période (de 1930 à 1935) dans le big band de Sidney Desvigne.

Il joue ensuite durant plusieurs croisières d’été sur les riverboats, remontant le Mississippi jusqu’à St Paul. Il joue avec l’«Original Tuxedo Orchestra» dirigé par le tromboniste William «Bebe» Ridgley (1936) et avec Fats Pichon.

Il sert durant la guerre comme musicien dans l’US Navy puis, démobilisé, travaille comme postier.

À partir de 1944 il joue avec «Kid» Thomas Valentine, puis Kid Howard, «Kid Sheik» Cola et le batteur George Williams. Durant la fin des années quarante il travaille dans l’ «Howard’s Brass Band» et en 1949 enregistre pour American Music avec «Big Eye» Louis Nelson, Wooden Joe Nicholas et l’«Original Creole Stompers».

À partir de 1954 il joue surtout avec «Kid» Thomas Valentine et fait avec lui de nombreux enregistrements. Il joue souvent au «Preservation Hall» avec Valentine et aussi Punch Miller, Percy Humphrey et De De and Billie Pierce.

Au cours des années soixante il effectue de longues tournées avec George Lewis notamment en 1963 et 65 au Japon et en Europe. Il refait ensuite seul une tournée en Europe et continue à jouer , le plus souvent à La Nouvelle-Orléans. Il apparaît au «Jazz and Heritage Festival» de 1969 et, durant les années suivantes, effectue plusieurs enregistrements sous son nom. En 1969 il joue avec l’«Eureka Brass Band», puis avec le «Harold Dejan’s Olympia Brass Band» de 1969 à 71.

Au cours des années soixante-dix et quatre-vingts il tourne avec Percy Humphrey et les «New Orleans Joymakers» ainsi qu’avec «The Legend of Jazz» (1973 à 1979) comme soliste.

Il effectue une dernière tournée au Japon en septembre 1989 et continue à jouer jusqu’en mars 1990 au «Preservation Hall».

Il est décédé à La Nouvelle-Orléans le 05 avril 1990.