Frederick L. «Fred» ROBINSON

(Tromboniste)


(debout à droite, avec Benny Morton assis, et Claude Jones debout à gauche)

Né à Memphis (Tennessee) le 20 février 1901

Décédé à New York City le 11 avril 1984

Il commence à apprendre à jouer du trombone à l’école de Memphis puis étudie la musique au «Dana’s Musical Institute» de Warren (Ohio), tout en poursuivant ses études. Il se rend à Chicago en 1927 et joue avec Carroll Dickerson au «Savoy», enregistrant régulièrement avec Louis Armstrong.

Au printemps de 1929 il se rend à New York avec Carroll Dickerson et Louis Armstrong et joue avec eux jusqu’à la fin de l’année, date à laquelle il rejoint la formation d’Edgar Hayes à l’«Alhambra Theatre».

Durant les années trente il travaille avec les «Marion Hardy’s Alabamians» (1931), puis avec d’autres big bands : Don Redman (1931 à 1933), Benny Carter (1933), Charlie Turner (1934 au début de 1935), Fletcher Henderson (printemps 1935), à nouveau «Charlie Turner’s Arcadians» au cours de l’année 1937.

Entre temps, d’août 1935 à octobre 1937, il effectue de grandes tournées avec Fats Waller.

Du printemps 1938 au printemps 1939 il rejoue chez Fletcher Henderson. Il joue ensuite dans l’orchestre d’Andy Kirk (1939) qu’il quitte en août 1940.

En 1941 il revient avec Fletcher Henderson. En 1943 il joue avec George James, puis avec Cab Calloway (1944-45). De 1946 à 1950 il est avec Sy Oliver, puis il travaille en free-lance et avec Noble Sissle (1950-51).

Pendant un temps en 1954, il abandonne la musique et travaille au Métro de New York, puis continue à jouer durant les années soixante.

Il est décédé à New York le 11 avril 1984.