Alexander Balos «Sandy» WILLIAMS

(Tromboniste)

Né à Somerville (Caroline du Sud) le 24 octobre 1906

Décédé à New York City le 25 mars 1991

Au cours de son enfance il se rend avec sa famille à Washington D.C. Après le décès de ses deux parents, il est envoyé à la «St. Joseph’s Indsustrial School» dans le Delaware, jouant dans l’orchestre de l’école du tuba et du trombone. Après deux ans, il retourne à Washington, recevant un enseignement de James Miller Sr. ainsi que quelques leçons de Juan Tizol.

Il commence alors à jouer localement avec divers orchestres tels que ceux d’Oliver Blackwell et Claude Hopkins, puis obtient un travail régulier dans l’orchestre de fosse du «Lincoln Theatre» de Washington. Plus tard il rejoint le «Miller Brothers’ Orchestra» (les fils de son professeur de musique) à l’«Howard Theatre». Il fait aussi une saison à Atlantic City avec Claude Hopkins en 1927, continuant à jouer avec cet orchestre au «Smile-A-While Inn», et à l’«Asbury Park» dans le New Jersey (été 1927).

En 1927 il se rend à New York où il joue peu de temps à cause de problèmes avec l’Union des musiciens, puis revient à Washington. Là, il joue dans un orchestre dirigé par le batteur Tommy Myles qu’il quitte pour tourner avec l’orchestre d’Horace Henderson en 1929. Il reste dans cette formation pendant trois ans à l’exception de brèves interruptions pour jouer avec Claude Hopkins, Fletcher Henderson et Cliff Jackson.

En 1932 il rejoint Fletcher Henderson et joue avec lui jusqu’à l’été 1933. Il entre ensuite pour un long séjour dans l’orchestre de Chick Webb. Il reste dans cet orchestre jusqu’à la mort du chef en 1939 et y demeure encore sous la direction d’Ella Fitzgerald jusqu’au printemps de 1940. Il passe alors dans le «Benny Carter’s Big Band», puis joue dans l’orchestre de Coleman Hawkins d’août 1940 à janvier 1941.

Au début de 1941 il revient chez Fletcher Henderson pour deux ans, jouant également brièvement aussi pendant cette période avec divers orchestres tels que Lucky Millinder, Cootie Williams, Sidney Bechet, Wild Bill Davison, Mezz Mezzrow et Pete Brown.

Au cours de l’été 1943 il joue pendant dix semaines avec Duke Ellington en remplacement de Lawrence Brown. À la fin de cette année, il joue avec Don Redman et «Hot Lips» Page. Il joue ensuite avec le big band de Roy Eldridge de l’été 1944 au mois de novembre. Il est ensuite pendant un an avec Claude Hopkins.

Par la suite il joue au printemps 1946 à New York avec l’orchestre de Rex Stewart. Au cours de l’été 1947 il est avec Art Hodes, puis il revient avec Rex Stewart pour une tournée en Europe à l’automne de cette même année.

De retour aux U.S.A. en mars 1948, devenu alcoolique, il doit interrompre sa carrière musicale pour suivre un traitement important. Il recommence à jouer au «Ryan’s» avec divers leaders de 1949 à 1950. De nouveau très malade, il doit arrêter de jouer et après un certain rétablissement il devient garçon d’ascenseur.

À la fin des années cinquante, après plusieurs années d’inactivité musicale, il commence à réapparaître de temps en temps au «Central Plaza». Il continue à jouer dans les années soixante, mais des problèmes de dents excluent de longs engagements.

Il est décédé à New York le 25 mars 1991.