Bootie Mitchell «Booty» WOOD

(Tromboniste)

Né à Dayton (Ohio) le 27 décembre 1919

Décédé à Dayton (Ohio) le 10 juin 1987

Sa carrière professionnelle commence à la fin des années trente.

En 1942 et 43 il est dans l’orchestre du chanteur Tiny Bradshaw, puis avec Lionel Hampton en 1943 et 44.

Il effectue son service militaire durant la 2d guerre mondiale dans l’US Navy, jouant dans un orchestre qui comprenait les trompettes Clark Terry et Gerald Wilson, ainsi que le saxophoniste alto Willie Smith.

Libéré de ses obligations militaires en 1945, il travaille avec Lionel Hampton avant de rejoindre la petite formation d’Arnett Cobb avec qui il joue en 1947 et 48. De 1948 à 1950 il est dans l’orchestre d’Erskine Hawkins, puis au printemps de 1951 chez Count Basie.

Par la suite, il demeure pendant huit ans à Dayton jusqu’à ce que ses filles aient grandi, travaillant comme postier et jouant le soir dans un groupe local avec le trompettiste Snooky Young.

En septembre 1959 il rejoint l’orchestre de Duke Ellington pour une tournée en Europe et reste avec lui jusqu’en octobre 1960. Il participe aussi avec cet orchestre à une séance d’enregistrement en janvier 1962 et brièvement en août 1963 pour le spectacle «My People».

Il retourne ensuite à Dayton s’occuper de ses enfants, sa femme étant malade et dans l’incapacité d’assurer cette tâche.

En 1968 il part en tournée en Europe avec Earl Hines, et après le décès de son épouse, il travaille encore avec Duke Ellington de décembre 1969 à octobre 1972.

Plus tard il joue avec divers leaders dont Mercer Ellington.

En juillet 1976 il est à la «Grande Parade du Jazz» de Nice et se produit avec Cootie Williams, Gérard Badini, Raymond Fol, Michel Gaudry et Sam Woodyard.

En avril 1978 il effectue une tournée pour «Black and Blue» avec Cat Anderson, Harold Ashby, Norris Turney, Raymond Fol, Aaron Bell et Sam Woodyard. Il joue ensuite et enregistre en 1979 avec Count Basie et demeure dans l’orchestre jusqu’à la mort du chef en 1984.

Il est décédé à Dayton le 10 juin 1987.