Claude Gérald Georges LUTER

(Clarinettiste, saxophoniste soprano et chef d’orchestre)


Né à Paris (France) le 23 juillet 1923

Décédé à Paris (France) le 6 octobre 2006

Son père Georges LUTER né à Verviers en Belgique en 1888 était pianiste professionnel et travailla toute sa vie dans la musique de variétés. Sa mère née Suzanne CARON, née en 1896 était chanteuse, mais n’en n’a jamais fait une profession. La sœur de son père, sa tante Jacqueline jouait du violon dans l’orchestre de son frère.

De 1929 à 1936 il étudie le piano, puis se met à la clarinette, influencé par le style du clarinettiste martiniquais Alexandre STELLIO, puis par Johnny DODDS et enfin par Sidney BECHET.

En 1943 il joue à la «Salle Pleyel» à Paris avec le trompettiste Jean OSMONT et en 1944 enregistre avec Claude ABADIE et Boris VIAN. Il commence alors à diriger son premier orchestre en résidence au «Lorientais» du printemps 1946 à 1948, d’abord en trio. Il élargit ensuite sa formation sur le modèle du «Creole Jazz Band» de «King» OLIVER avec les cornettistes Pierre MERLIN et Claude RABANIT et le tromboniste Christian VIENOT. En 1947 Luter double parfois au cornet.

Il joue avec son orchestre au Premier Festival de Jazz de Nice en février 1948 et apparaît avec le cornettiste Rex STEWART dans le film de Jacques Becker : «Rendez-vous de juillet» en 1949. La même année il enregistre avec le pianiste Willie «The Lion» SMITH ainsi qu’avec le trompettiste Buck CLAYTON. Il enregistre ensuite régulièrement avec Sidney BECHET de 1949 à 1955, ainsi qu’avec les clarinettistes «Mezz» MEZZROW en 1951, Albert NICHOLAS en 1953 et Barney BIGARD en 1960.

C’est sa longue association avec BECHET qui lui apporte la grande notoriété. Il apparaît dans plusieurs films dont «Blues» (ou «L’inspecteur connaît la musique») avec Sidney Bechet. En 1957 il joue en Argentine et à Moscou en 1962.

À partir de 1960 il délaisse plus souvent la clarinette au profit du saxophone soprano, continuant à diriger des orchestres encore durant les années quatre-vingt-dix.

En 1988 il joue à La Nouvelle-Orléans et y retourne en 1997, invité à la célébration du centenaire de la naissance de Sidney BECHET.

Claude Luter est décédé à Paris le 6 octobre 2006

Son fis Éric est trompettiste professionnel et chanteur.