Charles Cyril «Charlie» CREATH

(Trompettiste-Saxophoniste-Accordéoniste)

(3ème à droite, rang du milieu)

Né à Ironton (Missouri) le 30 décembre 1890

Décédé à Chicago (Illinois) le 23 octobre 1951

Frère de la pianiste Marge Creath qui a été pendant plus de quarante ans l’épouse du batteur «Zutty» Singleton. Une autre sœur, Pauline, jouait aussi du piano.

Il commence par apprendre le saxophone alto, mais dès le début de son adolescence, il opte pour la trompette. À seize ans, il joue déjà dans le «Pop Adams’ Circus Band» et tourne avec la troupe de P.G. Lowry. Plus tard, il tourne avec le «Drake and Walker’s Musical Comedy Show» et le «Hagen Beck-Wallace Circus Band». Il travaille dans un théâtre, puis dirige son propre orchestre à Seattle, et retourne à St Louis vers 1918. Vers 1921, il prend la succession de l’orchestre dirigé par la pianiste Marcella Kyle, et dirige cette formation à l’«Alamac Hall».

Plusieurs orchestres travaillent sous le nom de Charlie Creath à et autour de St Louis durant le début des années vingt. Creath lui-même joue dans plusieurs résidences incluant un long séjour au «Jazzland».

À la fin de 1926, il rejoint Fate Marable sur le S.S. «Capitol». Malade, il est obligé d’interrompre ses activités de 1928 à 1930 et à partir de 1930, il joue aussi du saxophone et de l’accordéon. En 1933, il travaille avec les «Harvey Lankford’s Synco High-Hatters», puis co-dirige un orchestre avec Fate Marable dans le milieu des années trente. Par la suite, il se rend à Chicago pour diriger son propre night club pendant quelque temps.

On le retrouve en 1944 travaillant comme inspecteur dans une fabrique d’avions. Par la suite, il doit arrêter toute activité, malade pendant plusieurs années. Il décède le 23 octobre 1951.