Julius « Terry » GIBBS

(Vibraphoniste)

Julius « Terry » GIBBS

Né à New York le 13 octobre 1924

Son vrai nom est : Julius GUBENKO.

Il débute sa carrière comme batteur et prend le nom de GIBBS comme nom de scène.

Ce nom deviendra son nom légal en 1986.

Encouragé à étudier la musique par son père qui était contrebassiste et violoniste, il apprend à jouer de la batterie et du xylophone.

À douze ans il gagne un concours amateur comme xylophoniste.

Durant la 2nd Guerre Mondiale, il sert pendant trois ans dans les forces armées, années au cours desquelles il joue de la batterie dans les orchestres militaires.

Après sa démobilisation, il travaille à New York avec le guitariste Bill De ARENGO dans les clubs de la 52ème Rue, enregistre avec le batteur Tiny KAHN (un musicien ami d’enfance) au sein du « Aaron Sach’s Quintet » (1946) et rejoint l’orchestre du tromboniste Tommy DORSEY en Californie en juillet 1947, mais le quitte le même jour.

Il tourne ensuite en Scandinavie avec le contrebassiste Chubby JACKSON (fin 1947-début 1948) et joue aux USA avec le batteur Buddy RICH (1948), les orchestres du clarinettiste Woody HERMAN (septembre 1948-août 1949) et Tommy DORSEY (1950).

Il dirige ensuite comme co-leader un sextet avec le batteur Louie BELLSON et le trompettiste Charlie SHAVERS (1950).

Il est ensuite membre de l’orchestre de Benny GOODMAN (septembre 1950-octobre 1952).

En 1950-51 il apparaît aussi régulièrement dans les séries télévisées du chanteur Mel TORMÉ et dirige son propre big band.

De 1953 à 1957 il tourne constamment comme leader d’une petite formation qui comprend le pianiste mais également vibraphoniste Terry POLLARD.

En 1957 il se rend en Californie où il forme un big band avec des arrangements de Bill HOLMAN, Shorty ROGERS, Al COHN, Marty RICH et d’autres.

Il se produit avec son big band au « Festival de Monterey » en 1961, et de 1961 à 1962 dirige une petite formation.

Il travaille encore pour la télévision (1964, 1968) et en 1965 devient directeur musical du « Steve Allen’s Band ».

Plus tard il tourne beaucoup avec Steve ALLEN et ses propres petits groupements.

À partir de 1980 et jusque dans les années 1990, il dirige un quintet avec le clarinettiste Buddy DEFRANCO.

Le label Contemporary commence à publier sous le nom de « Terry Gibbs’s Dream Band » une grande collection d’enregistrements réalisés avec son big band de 1959 et, en 1986, il forme un nouveau groupe sous ce nom.

Après une période d’inactivité à partir de 1992, le « Dream Band » recommence à jouer en 1995.

Il est l’auteur d’une méthode pour vibraphone, xylophone et marimba.

Son fils Gerry GIBBS né à New York le 15 janvier 1964 est batteur qui depuis 1987 joue et enregistre avec les groupements de son père.