Lionel HAMPTON

(Vibraphoniste - Batteur - Pianiste - Chanteur - Chef d'orchestre)

Lionel HAMPTON

Né à Louisville (Kentucky) le 20 avril 1908

Décédé à New York le 31 août 2002

Il est élevé par sa mère à Birmingham.

Vers 1919, il se rend à Chicago où, après une scolarité à Kenosha (Wisconsin), il retourne et étudie la musique sous la conduite du Major N. Clark SMITH comme membre du « Chicago Defender Youth Band » où il apprend la batterie et les percussions (xylophone et marimba).

Il commence sa carrière comme batteur dans l’orchestre de Les HITE et avec d’autres chefs locaux de Californie.

En 1927 il accepte l’offre de Les HITE de le rejoindre à Los Angeles.

Plus tard il travaille avec les « Curtis Mosby’s Blue Blowers » puis avec les « Quality Serenaders » que dirige le saxophoniste Paul HOWARD et avec lesquels il enregistre comme batteur, chanteur et pianiste (1929).

Il travaille ensuite dans le « New Sebastian Cotton Club Orchestra » sous la direction de Louis ARMSTRONG.

À partir de cette époque, Frank SEBASTIAN le prend sous contrat et il reste au « Cotton Club » de Los Angeles.

Il participe à des émissions radiophoniques depuis le Club et prend part à plusieurs séances d’enregistrement (1930) avec Louis ARMSTRONG qui l’encourage à commencer à jouer du vibraphone.

Il devient alors rapidement le leader sur cet instrument.

Il étudie la théorie musicale à l’ « University of Southern Californie » jusqu’à ce qu’il dirige ses propres formations.

L’une d’elles comprenait le trompettiste Teddy BUCKNER, le tromboniste Tyres GLENN et les saxophonistes Don BYAS et Herschel AVANSS (vers 1935).

Ayant joué de façon informelle avec le clarinettiste Benny GOODMAN, il commence à travailler avec les petites formations de celui-ci avec lesquelles il enregistre à partir d’août 1936.

Il joue ainsi régulièrement avec Benny GOODMAN de novembre 1936 à juillet 1940.

Il devient alors l’une des plus célèbres figures de la période « swing ».

Son succès lui permet à partir de 1937 de diriger des séances d’enregistrement avec des musiciens importants.

En 1940 il forme son propre big band qui aura l’une des plus longues vies de ce type de formation.

Beaucoup de musiciens se feront connaître par leur appartenance à ce big band : tels les trompettistes Ernie ROYAL, Joe NEWMAN et Cat ANDERSON, les trombonistes Fred BECKETT, Britt WOODMAN et Al GREY, les saxophonistes Illinois JACQUET, Arnett COBB, Jack McVEA, Johnny GRIFFIN, Dexter GORDON et Earl BOSTIC, les guitaristes Irving ASHBY, Billy MACKEL et Wes MONTGOMERY, le contrebassiste Charlie MINGUS et le pianiste et organiste Milt BUCKNER.

Il a dirigé des orchestres jusqu’à sa mort survenue le 31 août 2002.