Didier LOCKWOOD

(Violoniste)

Didier LOCKWOOD

Né à Calais (France) le 11 février 1956

Décédé à Paris (France) le 18 février 2018

Né dans une famille de musiciens, son père était professeur de violon au « Conservatoire de Calais », il l’encourage à l'étudier.

Son frère Francis LOCKWOOD est pianiste de jazz.

La famille, originaire de Birmingham (Royaume-Uni) avait émigré à Calais à la fin du XIXe siècle.

À treize ans, il intègre l’orchestre lyrique du Théâtre Municipal de Calais et obtient en 1972 les premiers prix du « Conservatoire de Calais » et de « Musique Contemporaine » de la SACEM pour sa composition « Violon préparé ».

Il est initié au jazz par son frère aîné, le pianiste Francis LOCKWOOD et s’oriente dans cette voie.

En 1973 il forme un groupe de Jazz-Rock avec son frère Francis LOCKWOOD (claviériste) et pendant trois ans appartient à un autre groupe de Jazz-Rock « Magma ».

Il se fait remarquer par le violoniste Stéphane GRAPPELLI qui lui propose de l’accompagner dans ses tournées et commence une carrière en solo.

Il enregistre avec diverses formations et joue en compagnie de nombreux musiciens de jazz et d’artistes de variétés.

Il joue avec le violoniste Stéphane GRAPPELLI, le contrebassiste Henri TEXIER, le violoncelliste Jean-Charles CAPON, le pianiste Gordon BECK, et les batteurs Tony WILLIAMS, Daniel HUMAIR et Aldo ROMANO.

Dans les années 1980 il dirige de petites formations comprenant un trio avec les guitaristes Philippe CATHERINE et Christian ESCOUDÉ (1983-84).

Il séjourne à plusieurs reprises aux États-Unis où il enregistre quelques albums et en 2001 crée une « école d’improvisation ».

Il enregistre à New York avec Gordon BECK, le contrebassiste Cecil McBEE et le batteur Billy HART comme sideman et en 1986 apparaît avec les violonistes John BLAKE et Michal URBANIAK dans BLU qui consiste en une formation de trois violons et une section rythmique.

Plus tard, en France, il fait plusieurs enregistrements comme leader et aussi comme soliste invité avec le trompettiste Alain BRUNET et avec le pianiste Gordon BECK (les deux en 1991), ainsi qu’avec l’accordéoniste Richard GALLIANO (1994).

Au cours de l’été 1993 il donne des concerts avec le pianiste Michel PETRUCCIANI et la même année enregistre avec le pianiste Martial SOLAL.

À New York il enregistre comme leader d’un groupe comprenant le saxophoniste Dave LIEBMAN, les pianistes Dave KIKOSKI et Gil GOLDSTEIN, le guitariste Mike STERN, le contrebassiste Dave HOLLAND et le batteur Peter ERSKINE.

Il participe à d’autres sessions sous son nom en 1996 avec l’organiste Joey DeFRANCESCO et le batteur Steve GADD.

Il joue dans la tradition de Stéphane GRAPPELLI et Michel WARLOP.

Il est décédé d’une crise cardiaque le 18 février 2018 à PARIS