John KIRBY

(Contrebassiste, tubiste et chef d’orchestre)

 

 

 

Né à Baltimore (Maryland) le 31 décembre 1908

Décédé à Hollywood (Californie) le 14 juin 1952

Enfant abandonné, il est malheureux dans un orphelinat.

Il commence par apprendre le trombone, mais lorsquil arrive à New York en 1924 son instrument lui est volé.

Il achète alors un tuba et travaille occasionnellement comme musicien jusquà ce quil devienne un membre régulier de lorchestre « Bill Brown and his Brownies » (1929 à début 1930) avec lequel il fait deux enregistrements.

À cette époque, il joue du tuba et dune contrebasse en aluminium.

Il utilise ces deux instruments dans lorchestre de Fletcher HENDERSON davril 1930 à mars 1934, enregistrant de nombreux disques avec cet orchestre.

Plus tard en 1930 il enregistre avec des musiciens dHenderson et avec les « Chocolate Dandies » sous la direction du saxophoniste Benny CARTER.

En 1933 il acquiert une contrebasse classique en bois et cesse de jouer du tuba.

Il travaille ensuite avec lorchestre du batteur « Chick » WEBB (1934-35) et dirige son propre groupe pendant une brève période puis revient chez Fletcher HENDERSON doctobre 1935 à avril 1936, ainsi quavec « Chick » WEBB (été 1936).

Il participe à plusieurs sessions de petits groupements accompagnant la chanteuse Billie HOLIDAY, sous son nom ou celui du pianiste Teddy WILSON de 1935 à 1938. En mai 1937 il réunit une petite formation à l « Onyx Club » qui comprend le trompettiste Frankie NEWTON, le saxophoniste Pete BROWN et le chanteur Leo WATSON qui en août est remplacé par le batteur ONeill SPENCER.

Plus tard Newton quitte la formation qui devient un sextet comprenant le trompettiste Charlie SHAVERS, le saxophoniste Russell PROCOPE, le clarinettiste Buster BAILEY, le pianiste Billy KYLE, le batteur ONeill SPENCER et KIRBY.

Le sextet est souvent augmenté de la chanteuse Maxine SULLIVAN que Kirby épouse lannée suivante.

De 1938 à 1942, lorchestre enregistre abondamment pour le commerce et la radio.

En 1942 le groupe perd sa stabilité lorsque Spencer décède et que Maxine Sullivan divorce et poursuit une carrière indépendante.

Kirby licencie son groupe en 1946, souffrant de diabète et dalcoolisme.

Cependant, après une triste période, il recrée le sextet original en 1947 avec Sid CATTLET à la batterie à la place de Spencer avec lequel il se produit à « Carnegie Hall » (décembre 1950).

On peut voir cette formation dans le film « Sepia Cinderella » (1947).

Par la suite Il rejoint brièvement les trompettistes Henry « Red » ALLEN et Buck CLAYTON (les deux en 1951) avant de se rendre à Los Angeles où il travaille occasionnellement avec le saxophoniste Benny CARTER.

Les arrangements du sextet ont été repris brillamment par le sextet du saxophoniste français Claude TISSENDIER et par le contrebassiste Wayne ROBERTS au « Firebird Café » de New York à la fin de 1998.

Il est décédé à Hollywood le 14 juin 1952.