Pierre MICHELOT

(Contrebassiste)

 

 

 

Né à St. Denis (Seine-St. Denis, France) le 3 mars 1928

Décédé à Paris le 3 juillet 2005

Enfant, il étudie le piano, et à seize ans la contrebasse classique. Intéressé par le jazz, grâce à laudition de Jimmy BLANTON et Oscar PETTIFORD, il joue en 1948 avec le trompettiste Rex STEWART et au « Frisco» à Paris avec le batteur Kenny CLARKE (été 1949), puis rejoint Clarke dans un orchestre qui accompagne le saxophoniste Coleman HAWKINS (Hiver 1949-50) avec lequel il enregistre.

En 1949 il enregistre à nouveau avec Kenny CLARKE dans un orchestre dirigé par Sidney BECHET.

Au cours des années suivantes, il travaille avec les « Be Bop Minstrels » du saxophoniste Hubert FOL (enregistrement en 1950 et 1952) et joue souvent à Paris au « Club Saint-Germain » avec le guitariste Django REINHARDT (1950) et le violoniste Stéphane GRAPPELLI (1955).

À la fin des années 1950, il joue au « Ringside » avec le saxophoniste Don BYAS et avec les pianistes John LEWIS et Thelonious MONK ainsi quau « Blue Note » de 1956 à 1960 où avec le trio de Kenny CLARKE il accompagne les saxophonistes Lester YOUNG, Dexter GORDON et Stan GETZ, ainsi que le pianiste Bud POWELL et bien dautres.

Dans le même temps il enregistre avec les saxophonistes James MOODY (1950-51) et Zoot SIMS (1950), Kenny CLARKE (1950-59), John LEWIS (1950, 1956), Django REINHARDT (1951, 1953), le trompettiste Dizzy GILLESPIE (1952, 1963), le pianiste Martial SOLAL (1953-68), Lester YOUNG (1956), le trompettiste Miles DAVIS (notamment la bande son du film « Ascenseur pour l’échafaud » (1957) et les pianistes Hampton HAWES et Martial SOLAL (1968).

Il écrit des arrangements pour le trompettiste Chet BAKER (1956), Kenny CLARKE et son propre « big band ».

Au cours des quinze années suivantes, il commence une longue association avec le « Jacques Loussiers Trio Play Bach » avec lequel il tourne internationalement, et de 1960 à 1961 il est membre du « H U M », un trio formé avec le batteur Daniel HUMAIR et le pianiste René URTREGER.

Il travaille souvent comme musicien de studio jusquau milieu des années 1970, jouant avec le trompettiste Roger GUÉRIN et le saxophoniste Michel De VILLERS (1975-81).

Il travaille également avec le pianiste Al HAIG (1977), le saxophoniste Bud FREEMAN et les trompettistes Cat ANDERSON et Dizzy GILLESPIE (tous en 1979), le batteur Art TAYLOR, le guitariste Jimmy GOURLEY, le saxophoniste Jerome RICHARDSON (1980), René URTREGER (1980-81), le saxophoniste Sonny STITT et le pianiste Michel PETRUCCIANI (les deux en 1982). En 1987 il tourne avec Dexter GORDON, et en 1990 apparaît au « Village Vanguard » à New York avec le guitariste Christian ESCOUDÉ.

Par la suite il réduit son activité, mais joue en 1993 à Paris avec le pianiste Hank JONES au club « New Morning » et enregistre avec des quartets dirigés par le pianiste Lou LEVY et laccordéoniste Richard GALLIANO.

En 1963 il reçoit le « Prix Django Reinhardt » décerné par lAcadémie du Jazz, et en 1986 participe au film de Bertrand TAVERNIER « Round Midnight ».

Il est décédé à Paris le 3 juillet 2005.