Raymond «Ray» BAUDUC

(Batteur)

Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 18 juin 1909

Décédé à Houston (Texas) le 8 janvier 1988

Fils du cornettiste Jules BAUDUC Sr.

Il reçoit des leçons de batterie de son frère aîné Jules BAUDUC Jr. (né vers 1904), un éminent chef d’orchestre de La Nouvelle-Orléans. Sa sœur était pianiste.

Il débute sa carrière professionnelle dans un orchestre qui accompagne les films et, encore à l’école, il joue dans un quintette avec le cornettiste Emmett HARDY et avec les «Six Nola Jazzers» qui devinrent plus tard les «Dixieland Roamers». Il joue ensuite avec un quartette à La Nouvelle-Orléans (1924-25) qui comprenait le guitariste Nappy LAMARE, jusqu’à la fusion avec les «Scranton Sirens» dirigés par le violoniste Billy LUSTIG. Il continue avec une nouvelle version des «Scranton Sirens», rejoint par les frères Jimmy et Tommy DORSEY. En 1926 il quitte le groupe avec Jimmy DORSEY pour travailler avec le violoniste Joe VENUTI et le guitariste Eddie LANG. De 1926 à 1928 il se produit comme batteur et tap-dancer avec l’artiste de vaudeville Fred RICH. De novembre 1928 à 1934 il joue dans l’orchestre de Ben POLLACK, et durant cette période joue enregistre avec le tromboniste Miff MOLE (1927), le trompettiste Red NICHOLS (1930), le tromboniste Jack TEAGARDEN (1930-31), le clarinettiste Benny GOODMAN (1931), le trompettiste Wingy MANONE (1934-36) ainsi qu’avec Louis PRIMA et Glenn MILLER (les deux en 1935).

En 1935 il entame une fructueuse association avec l’orchestre de Bob CROSBY qui dure jusqu’en 1942. Parmi ses succès, il enregistre avec l’orchestre «South Rampart Street Parade» et sa composition avec le contrebassiste Bob HAGGART «The Big Noise from Winetka» (1938), interprétation au cours de laquelle il joue avec ses baguettes sur les cordes de la contrebasse d’Haggart qui siffle le thème.

Après son service militaire, il dirige un orchestre avec le saxophoniste Gil RODIN et son propre quintette. Il participe à plusieurs enregistrements avec Wingy MANONE (1945-46) et travaille encore avec Bob CROSBY (1947). Il reprend ensuite la direction de son quintette, puis devient membre du big band de Jimmy DORSEY (1948-50) et de l’orchestre de Jack TEAGARDEN (fin 1951-1955).

Il apparaît dans plusieurs soundies des «Crosby’s Bob Cats» (1951), de Jack TEAGARDEN (1952) et enregistre aussi avec le saxo-clarinettiste Pud BROWN. De 1956 à 1959 il dirige un groupement avec Nappy LAMARE, et dans les années 1960s travaille en freelance sur la côte ouest où il joue avec le clarinettiste Bob McCRACKEN (notamment en trio avec le pianiste Jess Stacy) et Pud BROWN (pendant deux ans en 1967 et 68). Il dirige également son propre orchestre dixieland. Par la suite il joue occasionnellement avec des musiciens locaux près de sa résidence à Bellaire (Texas).

Il est décédé à Houston (Texas) le 8 janvier 1988.