James «Jimmy» BERTRAND

(Batteur et percussionniste)


(Orchestre Erskine Tate)

Né à Biloxi (Mississippi) le 24 février 1900

Décédé à Chicago (Illinois) en août 1960

De 1918 à 1928 il travaille avec l’orchestre d’Erskine TATE, jouant souvent au «Vendome Theater» de Chicago, et enregistre en 1923 et en 1926. Il enregistre également avec le pianiste et chef d’orchestre Tiny PARHAM (1926), le pianiste Jimmy BLYTHE (1927) et le chanteur et guitariste «Blind» BLAKE (1928). En 1926-27 et 1927, c’est comme leader des «Washboard Wizzards» qu’il enregistre, dont «Easy come easy go blues/The Blues stampede» (1927) dans lesquels jouent le clarinettiste Johnny DODDS et Louis ARMSTRONG comme sidemen.

Au cours des années 1920s, il enseigne la batterie et compte parmi ses élèves Lionel HAMPTON et Sidney CATLETT. En 1928 il rejoint le pianiste Dave PEYTON, puis travaille avec Tiny PARHAM, le trompettiste Lee COLLINS et le multi instrumentiste June COBB. Il joue et enregistre ensuite avec le violoniste Eddie SOUTH de 1931 à 1933. Fin 1934 il est dans l’orchestre du trompettiste Reuben REEVES et, vers 1938, dans celui du saxo-clarinettiste Walter BARNES. De la fin des années 1930s au début des 1940s il dirige son propre orchestre, notamment en résidence au «Firehouse Club» de Chicago (1940-41).L En 1944 il abandonne un temps la musique pour travailler dans une usine d’emballage de viande, puis continue à jouer de temps en temps jusqu’en 1945.

Il est décédé à Chicago en août 1960.