Fritz «Freddie» KOHLMAN

(Batteur, chanteur et chef d’orchestre)


Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 25 août 1918

Décédé à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 29 septembre 1990


Fils de Louis KOHLMAN dont la taverne à Algiers était un lieu de Jazz renommé. Il reçoit ses premières leçons de musique et de clarinette de «Fess» MANETTA, mais peu après se met à la batterie et reçoit l’enseignement de Louis COTTRELL Sr. Il débute sa carrière en jouant avec le violoniste Armand J. PIRON, le pianiste Joseph ROBICHAUX, le trompettiste Oscar «Papa» CELESTIN et le cornettiste Sam MORGAN. Au milieu des années 1930 il se rend à Chicago où il intègre un quartette au «Michigan Hotel» qui comprend le pianiste Albert AMMONS et avec qui le violoniste «Stuff» SMITH joue à l’occasion; il travaille aussi avec le trompettiste Lee COLLINS et avec le pianiste Earl HINES. Il passe un temps à Detroit avant de revenir à La Nouvelle-Orléans en 1941. À partir de 1944 il dirige son propre orchestre pour un engagement au «Mardi GrasLounge » tenu par le clarinettiste Sid DAVILLA sur Bourbon Street. Son album «Jazz solos in New Orleans» (1953) est enregistré avec son groupe «The Mardi Gras Loungers». À l’époque de cet enregistrement il joue avec le «Louis Armstrong All-Stars» avant de retourner à Chicago où il entame une longue résidence comme batteur maison au «Jazz Ltd» où il enregistre en 1959 avec un quartette co-dirigé par le clarinettiste Albert NICHOLAS et le pianiste Art HODES. Au milieu des années 1960 il revient à La Nouvelle-Orléans et joue avec le clarinettiste Louis COTTRELL Jr., les «Dukes of Dixieland» et le «Onward and Young Tuxedo Brass Band». Il commence à travailler comme soliste dans les années 1970 et visite fréquemment l’Europe; il effectue plusieurs résidences au «Joe’s Bierhaus» à Berlin Ouest. Il tourne en Europe avec l’orchestre du tromboniste Chris BARBER et le pianiste et chanteur Dr. JOHN et enregistre avec plusieurs shows. Tout au long des années 1980 il tourne et enregistre régulièrement en Europe, jouant en Allemagne avec le «Trevor Richard’s Trio», en Angleterre avec le trompettiste Teddy FULLICK et en Italie et en Suisse avec «The Jambalaya Four» de Milan.Il travaille aussi en Suisse avec le clarinettiste Bob WILBER avec qui il enregistre plus tard en 1989.


Il est décédé à La Nouvelle-Orléans le 29 septembre 1990.