Curtis MOSBY

(Batteur et chef d’orchestre)


(ici avec Johnny Otis (chef d'orchestre), gauche)


Né à Kansas City (Missouri) le 7 juillet 1888

Décédé à San Francisco (Californie) le 25 juin 1957


Dans les années 1910 il tourne avec le «Tennessee Ten» et dirige son propre orchestre à Chicago. S’étant rendu en Californie, il tient un magasin de disques vers 1921 avant de partir en tournée avec les «Mamie Smith’s Jazz Hounds». Sa présence peut être suggérée dans les disques de Mamie Smith faits en mai 1922, mais cela n’a jamais été clairement établi. De retour en Californie il forme son propre orchestre connu pendant un temps comme les «Kansas City Blue Blowers» ou les «Dixieland Blue Blowers». En novembre 1924 le groupe commence une longue résidence au «Salomon’s Dance PavillonDe Luxe » de Los Angeles durant laquelle des enregistrements privés sont faits et ont heureusement survécu. En 1927 il se rend au «Bronx Palm Gardens», et en octobre commence une série d’enregistrements pour Columbia. Cet orchestre qui comprenait Jake PORTER, Les HITE et Henry STARR était aussi l’orchestre maison du «Lincoln Theater» En août 1928 il ouvre son propre club l’«Apex Nite Club» au 4015 South Central Avenue, et en 1929 son orchestre apparaît dans les films «Thunderbolt» et «Hallelujah». Son club est fermé après une descente de police en novembre, mais il est acquitté, toutes les charges sont abandonnées et le club est rouvert. Vers décembre 1930 il ouvre un deuxième «Apex Club» à San Francisco avec un orchestre comprenant le tromboniste Lawrence BROWN et le saxophoniste Marshall ROYAL pour l’animer. Les shows alternant entre les deux clubs, les «Moby’s Blue Syncopators» jouant à Los Angeles lorsque l’orchestre principal joue à San Francisco. En 1931 il fait faillite et se rend à San Francisco tandis que son «Apex Club» de Los Angeles devient le «Club Alabam» sous une nouvelle direction. Les «Blue Blowers» tournent au nord de la Californie en 1933, puis dans le «middle west» jusqu’en 1935 avec le show «Change your Luck». De retour à Los Angeles en 1935 il ouvre un nouvel «Apex Club» au 1063 East 55th Street avec le trompettiste «Buck» CLAYTON dirigeant l’orchestre maison. Lorsque ce nouveau club échoue à son tour, il devient un classique «Bar and Grill» qui présente aussi de la musique, et à la fin des années 1940 il reprend la succession de son vieux club le «Club Alabam» et forme un nouveau «Blue Blowers» dirigé par Baron MOOREHEAD. En 1943 la formation d’Harlan LEONARD est l’orchestre maison de son club, et à mi 1944 est remplacé par les «Roy Milton’s Solid Senders», puis en 1945 par l’orchestre de Johnny OTIS. En janvier 1944 il ouvre un «Breakfast Club» «The Last World Café» également sur Central Avenue où jouait le trio du pianiste Nat «King» COLE. En raison de problèmes avec l’«Internal Revenue Service», il perd le contrôle du «Club Alabam» au début de 1947 et est emprisonné jusqu’en 1949. Libéré il rouvre peu de temps le «Club Alabam» avant de diriger l’«Oasis Club» pendant un temps, puis revient à San Francisco où il décède le 25 juin 1957.