William O’Neill SPENCER

(Batteur et chanteur)


(au sein de l'orchestre John Kirby)


Né à Cedarville (Ohio) le 25 novembre 1909

Décédé à New York le 24 juillet 1944


Son premier engagement est avec le saxophoniste Al SEARS à Buffalo en 1930. Il travaille ensuite dans plusieurs orchestres peu connus, à l’exception du «Mills Blue Rhythm Band» de 1931 à 1936, orchestre au sein duquel on peut le voir dans le film «Mills Blue Rhythm Band» (1933). Il enregistre avec le trompettiste Henry «Red» ALLEN en 1935 et 1936 et joue dans le sextette du contrebassiste John KIRBY de 1938 à 1942. En 1938 il joue du «washboard» et de la batterie dans plusieurs enregistrements avec «Johnny Dodds and his Chicago Boys» et enregistre avec son propre trio composé du clarinettiste Buster BAILEY et du pianiste Billy KYLE. Au cours de la même période il travaille également comme chanteur, faisant des disques avec John KIRBY, et les clarinettistes Johnny DODDS et Jimmie NOONE (1937), l’organiste Milt HERTH (1937-39) ainsi qu’avec les chefs d’orchestre Andy KIRK et Noble SISSLE (les deux en 1938) ainsi qu’avec son propre trio. Vers la fin de sa courte carrière il joue brièvement dans le «big band» de Louis ARMSTRONG (septembre 1941). Il rejoint à nouveau John KIRBY (1942), mais atteint de tuberculose, il s’effondre à la suite d’une performance avec Kirby en juin 1943 et est obligé d’arrêter toutes ses activités.


Il est décédé à New York le 24 juillet 1944.