Grady TATE

(Batteur)


Né à Dunham (Caroline du Nord) le 14 janvier 1932


Enfant il commence par chanter, puis à jouer de la batterie à l’âge de neuf ans en autodidacte. C’est au cours de son service militaire dans l’U.S. Air Force (1951-55) qu’il étudie la batterie jazz. Libéré il retourne à Dunham où il étudie le théâtre, la littérature et la psychologie au «North Carolina College» et travaille partiellement comme musicien. Il se rend alors à Washington D.C. (1959) et joue avec l’organiste «Wild Bill» DAVIS jusqu’au début de 1962 et, en 1963, se rend à New York avec le saxophoniste Jerome RICHARDSON pour jouer dans le «big band» de Quincy JONES. Plus tard il joue avec Duke ELLINGTON, Count BASIE, l’organiste Jimmy SMITH, le guitariste Wes MONTGOMERY, le multi-instrumentiste Roland KIRK, le saxophoniste Stan GETZ, le guitariste Kenny BURRELL, les pianistes Bill EVANS, Oscar PETERSON et Lalo SHIFRIN, le saxophoniste Oliver NELSON, les trombonistes J.J. JOHNSON et Kai WINDING, le pianiste Billy TAYLOR (1966), dans le «big band» du trompettiste Clark TERRY (1967) et avec le saxophoniste Zoot SIMS. Beaucoup de ces travaux ont été réalisés en tant que batteur maison de la marque «Verve» en petite formation et en «big band» de 1964 à 1969. Il travaille occasionnellement pour d’autres marques avec Oliver NELSON (1964), le trompettiste Nat ADDERLY (1965), l’organiste Shirley SCOTT (1966), les saxophonistes Eddie «Lockjaw» DAVIS et Stan GETZ, le pianiste Duke PEARSON (tous en 1967) et à nouveau avec Billy TAYLOR (1969). Il accompagne aussi des chanteurs tels que Peggy LEE, Ella FITZGERALD, Astrud GILBERTO, Chris CONNOR, Ray CHARLES, Blossom DEARIE, Lena HORNE et Sarah VAUGHAN, enregistre un album comme chanteur et travaille comme acteur. Il joue également en «big band» pour le «Tonight Show» de la télévision NBC (1968-74). Il remplace Ben Riley dans le «New York Jazz Quartet», enregistrant avec ce groupe en 1978, et joue par intermittence dans le trio du pianiste Ray BRYANT avec lequel il enregistre en 1976 et 1978. En 1975 il enregistre avec Zoot SIMS, puis avec le saxophoniste Benny CARTER (1976), le pianiste Earl HINES, le trompettiste Howard McGHEE et Billy TAYLOR (tous en 1977), le saxophoniste Clifford JORDAN (1978) et Oscar PETERSON (1979). Il travaille ensuite en «freelance» au cours des années 1980, enregistrant avec le vibraphoniste Milt JACKSON (1981), le contrebassiste Ray BROWN, les pianistes Jane JARVIS et Monty ALEXANDER (tous en 1985), les saxophonistes Gerry MULLIGAN et Scott HAMILTON (1986), l’organiste «Brother Jack» McDUFF (1987), Lionel HAMPTON et Peggy LEE (les deux en 1988) ainsi qu’avec le violoniste Claude WILLIAMS (1989). Il se produit comme chanteur pour un engagement à l’«Hôtel Méridien»de Paris en 1988 et enregistre en 1991-92. Comme batteur il fait partie des «Lionel Hampton’s Golden Men of Jazz» à partir de 1991 et joue et enregistre avec le pianiste George SHEARING à New York en 1992. Il tourne ensuite avec Jimmy SMITH et Kenny BURRELL (1993) et enregistre avec le saxophoniste Buddy TATE et la chanteuse Carol SLOANE (les deux en 1990), à nouveau avec Jane JARVIS (1995) et avec la chanteuse Dee Dee BRIDGEWATER (1997).