Jasper TAYLOR

(Batteur et joueur de washboard)


Né à Texarkana (Texas) le 1er janvier 1894

Décédé à Chicago (Illinois) le 7 novembre 1964


Il commence à travailler comme batteur au Texas avant de tourner avec le «Young Buffalo Bill’s Wild West Show» en 1912 et avec les «Dandy Dixie Minstrels» à Mexico. En 1913 il est à Memphis (Tennessee) où il travaille dans les théâtres et joue avec le pianiste «Jelly Roll» MORTON. Au cours d’une association avec le trompettiste W.C. HANDY cette même année, il joue pour la première fois du «washboard». En 1917 il se rend à Chicago bien qu’enregistrant avec Handy à New York. On peut l’entendre au xylophone dans un disque de Handy «That Jazz Dance». Durant la 1ère Guerre Mondiale il sert dans un orchestre militaire en France. De retour à New York il joue avec Will Marion COOK et avec W.C. HANDY, puis de l’été 1920 au printemps de 1923 il travaille au Canada, souvent à Québec et à Montréal comme membre du «Millard Thomas’s Famous Chicago Jazz Band» et du «Novelty Orchestra». Jouant diversement de la batterie, du «washboard» ou des percussions, il fait plusieurs disques avec «Jelly Roll» MORTON (1923), le clarinettiste Jimmy O’ BRYANT (1924-25), les pianistes Clarence WILLIAMS et Jimmy BLYTHE et avec le trompettiste Freddie KEPPARD (tous en 1926), puis avec le saxo-clarinettiste «Fess» WILLIAMS (1927-28). Durant ces derniers enregistrements, il réside à Chicago et enregistre aussi comme leader en 1927 et 1928. En 1929 il participe comme batteur à une série d’enregistrements avec le trompettiste Reuben REEVES. Il abandonne ensuite la musique pendant quelque temps au cours des années 1930, mais plus tard travaille avec quelques musiciens tels que les trompettistes «Punch» MILLER (1945), Natty DOMINIQUE (1952) et la pianiste Lil ARMSTRONG (1959-60). En 1962 il dirige son propre orchestre. Il passe souvent pour avoir introduit le «washboard» comme instrument de musique à part entière.


Il est décédé à Chicago le 7 novembre 1964.