Samuel «Sam» WOODYARD

(Batteur)


(Chicago 1957)

            Né à Elizabeth (New jersey) le 7 janvier 1925

            Décédé à Paris (France) le 20 septembre 1988

            C’est un musicien autodidacte. Après avoir joué avec des groupes locaux à et autour de Newark (New jersey), il rejoint le groupe de «rhythm and blues» de Paul GAYTEN (1950) puis travaille avec le saxophoniste Joe HOLIDAY (1951) et avec le trompettiste Roy ELDRIDGE (1952). Il joue ensuite à nouveau brièvement avec Joe HOLIDAY en 1953 avant de devenir membre du trio du pianiste et organiste Milt BUCKNER de 1953 à 1955. En juillet 1955 il entre dans l’orchestre de Duke ELLINGTON avec lequel il demeure (à l’exception de quelques interruptions pour raison de santé) jusqu’en novembre 1966. Par la suite il devient membre du trio qui accompagne la chanteuse Ella FITZGERALD. Il réside à Los Angeles, mais au début des années 1970 il est en mauvaise santé. Au milieu des années 1970 il travaille à New York puis en Europe où il joue dans le «big band» du pianiste Claude BOLLING, jouant dans divers festivals. Il est membre de la «Swing Machine» du saxophoniste Gérard BADINI. Il enregistre à Paris et joue en concerts avec Milt BUCKNER (1976-77). Il fait ensuite une tournée comme membre d’un «Tribute to Duke Ellington» sous la direction du trompettiste Cat ANDERSON. Cette formation comprend les saxophonistes Harold ASHBY et Norris TURNEY, le tromboniste «Booty» WOOD, le contrebassiste Aaron BELL et le pianiste Raymond FOL (1978). Il enregistre encore avec le pianiste Teddy WILSON, le saxophoniste Buddy TATE, le contrebassiste Slam STEWART et d’autres. Résidant à Paris, il jouait avec le saxophoniste Steve LACY un mois avant sa mort survenue le 20 septembre 1988.