Maxine SULLIVAN

(Chanteuse)

Maxine SULLIVAN

Née à Homestead (Pennsylvanie) le 13 mai 1911

Décédée à New York le 7 avril 1987

Son vrai nom est Marietta WILLIAMS.

Elle chante dès l’enfance et attire l’attention à New York en 1937 avec l’orchestre de Claude THORHILL, particulièrement avec son enregistrement « Loch Lomond ».

Elle prend le nom de scène Maxine SULLIVAN pour cet enregistrement.

Ayant déjà commencé à chanter à l’« Onyx Club », elle devient vedette à partir de l’automne 1937 avec le sextet du contrebassiste John KIRBY.

Elle apparaît dans deux films musicaux à Hollywood : « Going Places » avec Louis ARMSTRONG (1938) et « St Louis Blues » (1939) et encore avec Louis ARMSTRONG dans le show de Broadway « Swingin’ The Dream » (novembre 1939) ainsi que dans la dernière revue du « Cotton Club » (jusqu’en juin 1940).

Elle épouse John KIRBY en 1938 et rejoint le sextet de son mari dans un show radiophonique « Flow Gently, Sweet Rhythm ».

Elle chante avec le sextet jusqu’en 1942 lorsque le couple divorce et qu’elle épouse le pianiste Cliff JACKSON.

Elle tourne dans le Sud pendant six semaines avec le big band du saxophoniste Benny CARTER et commence alors une carrière en solo, jouant occasionnellement du trombone à pistons et du bugle.

Pour passer plus de temps avec sa fille adolescente, elle se retire en 1957 mais apparaît dans un épisode de « Art Ford’s Jazz Party » en 1958.

Après la mort de Cliff JACKSON en 1970, elle fonde « The House that jazz built », un centre culturel dans le Bronx.

Elle recommence à chanter à la fin des années 1960, travaillant avec le trompettiste Bobby HACKETT et enregistre avec le clarinettiste Bob WILBER en 1969 avant de rejoindre le « World’s Greatest Jazz Band » du contrebassiste Bob HAGGART et du trompettiste Yank LAWSON avec lequel elle se produit régulièrement durant les années 1970.

Elle apparaît dans deux shows à Broadway, recevant une nomination aux « Tony Awards » en 1979 pour sa prestation dans « My old friends ».

Elle se produit ensuite dans les clubs, en croisières et dans les festivals.

Elle tourne au Japon avec le saxophoniste Scott HAMILTON (1984) et chante avec le groupement du trompettiste Doc CHEATHAM en 1985.

Son album « The Great Songs from The Cotton Club » a été nommé pour les « Grammy Awards » en 1986.

Elle est décédée le 7 avril 1987.