Sidney J. ARODIN

(Clarinettiste - Compositeur)

Sidney J. ARODIN

(ici à gauche, suivi de Wingy Manone et George Brunis)

Son véritable nom est : Arnondrin

Né à Westwego (Louisiane) le 29 mars 1901

Décédé à la Nouvelle-Orléans le 6 février 1948

Il apprend à jouer de la clarinette à l’âge de quinze ans et au bout d’un an joue régulièrement pour de petits engagements temporaires. Il joue ensuite sur les « riverboats » du Mississippi avec le batteur Johnny STEIN, puis travaille avec Freddie NEWMAN au « Ringside » au début des années vingt.

En 1922 il se rend à New York avec l’« Original New Orleans Jazz Band » avec lequel il demeure jusqu’en 1925, quittant cette formation au cours de l’été de cette même année.

Il semble qu’il joue alors pendant plusieurs mois dans un orchestre dirigé par le pianiste comédien Jimmy « Schnozzle » DURANTE.

Il se rend ensuite à San Antonio au Texas et travaille avec les « New Orleans Rhythm Masters » (1926).

En 1927 il est avec les « New Orleans Harmony Kings » et enregistre en décembre de cette année à New York avec le trompettiste « Wingy » MANONE.

En 1928 il revient à la Nouvelle-Orléans jouer avec le « Halfway House Orchestra », le trompettiste Sharkey BONANO, Monk MAZEL, le pianiste Johnny MILLER et d’autres.

Au cours de l’été 1929, il tourne avec l’orchestre du tromboniste Sunny CLAPP, puis en 1930 tourne avec le bassiste Chink MARTIN au sein des « New Orleans Swing Kings ».

Fin 1929 il enregistre avec le « Jones-Collins Astoria Hot Eight », mais ne joue pas régulièrement avec eux.

On le retrouve pour des engagements de courte durée à Kansas City (Missouri) au cours de l’été 1933.

L’année suivante, en août 1934, il se rend à New York avec l’orchestre de Louis PRIMA.

En 1935, il est avec « Wingy » MANONE, puis retourne à la Nouvelle-Orléans où il dirige son propre orchestre, notamment au « Puppy House » en 1939 et 1940.

Sérieusement malade en 1941, il ne joue plus que pour quelques apparitions publiques à La Nouvelle-Orléans jusqu’à sa mort qui intervient le 6 février 1948.

Il a composé plusieurs thèmes, notamment la mélodie de « Lazy River » en collaboration avec Hoagy Carmichael pour les paroles.

Bon clarinettiste, Sidney Arodin était tenu en haute estime par ses collègues musiciens.