Omer Victor SIMEON

(Clarinettiste - Saxophoniste alto et baryton)

Né à La Nouvelle- Orléans (Louisiane) le 21 juillet 1902

Décédé à New York (New York) le 17 septembre 1959

Sa famille vient s’installer à Chicago en 1914. Il commence alors à jouer de la clarinette, prenant des leçons avec Lorenzo Tio Jr. qui à l’époque travaillait à Chicago.

Il commence son premier travail professionnel dans l’orchestre de son frère le violoniste Al SIMEON. Après un bref passage dans le «Jimmy Bell’s Band», il joue avec le «Charlie Elgar’s Creole Band» de 1923 au printemps 1927, principalement dans le Milwaukee et à Chicago. Il participe à plusieurs séances d’enregistrement avec le pianiste «Jelly Roll» Morton en 1926, puis au printemps 1927 joue avec les «King Oliver’s Dixie Syncopators» pour une courte tournée et au «SavoyBallroom» de New York en mai 1927. Il quitte «King» Oliver à Baltimore au cours de l’été 1927 pour rejoindre le saxophoniste Charlie Elgar à l’«Eagle Ballroom» dans le Milwaukee et travaille plus tard au «Dreamland» de Chicago toujours avec Elgar.

De retour à New York au cours l’été 1928 il se joint à l’orchestre du pianiste Luis Russell au «Nest Club» puis travaille pendant une semaine avec «Jelly Roll» Morton au «Rose Danceland» avant de revenir à Chicago. Il joue alors au «Metropolitan Theatre»avec l’orchestre d’Erskine Tate d’octobre 1928 à 1930, doublant occasionnellement avec Charlie Elgar au «Savoy». Par la suite il a des engagements à Chicago pendant trois mois avec l’orchestre du pianiste Jerome Carrington au «Regal Theatre» (début 1931) avant d’intégrer l’orchestre du pianiste Earl Hines avec lequel il reste dix ans, à l’exception d’un court passage de mars à août 1938 dans l’orchestre du pianiste Horace Henderson et brièvement avec le trompettiste Walter Fuller en 1940.

En mai 1941 il joue dans l’orchestre du saxophoniste Coleman Hawkins puis dans celui de Walter Fuller de fin 1941 à l’été 1942. À cette date, il entre dans l’orchestre de Jimmie Lunceford en remplacement de Willie Smith, formation dans laquelle il demeure jusqu’à la mort du chef en 1947 continuant à jouer dans le groupement maintenu sous la direction du pianiste Edwin Wilcox jusqu’en 1950.

Durant la période Lunceford, il participe à des enregistrements des petites formations du tromboniste Edward «Kid» Ory.

A partir de 1950, il joue pour quelques engagements à New York, et à partir de l’automne 1951 joue régulièrement avec l’orchestre du tromboniste Wilbur De Paris jusqu’à sa mort, qui survient le 17 septembre 1959 des suites d’un cancer de la gorge.