Bulee « Slim » GAILLARD

(Guitariste, pianiste et chanteur)

 

                        Né à Detroit (Michigan) le 4 janvier 1916

                        Décédé à Londres (Angleterre) le 26 février 1991

 

                        Il se disait né à Santa Clara (Cuba) comme l’indique son certificat de décès.

 

                        Son père était steward sur une ligne océanique, et le jeune Slim, alors adolescent, voyage avec lui jusqu’en Crète où il demeure. Il revient à Detroit quelques années plus tard. Il entre dans le show business au début des années 1930s avec un numéro de guitariste et tap dancer simultané. En 1937 il se rend à New York où il forme un duo avec le contrebassiste « Slam » STEWART : « Slim and Slam », duo dans lequel il chante et joue de la guitare. Ce duo obtient un succès considérable et ils décrochent une longue série d’émissions à la radio WNEW. Leur « tube » « Flat Foot Floogie » devient extrêmement populaire. En 1941 il se rend à Los Angeles ou son duo apparaît dans plusieurs films, notamment dans « Hellzapoppin’ ». Slim et Slam jouent ensemble jusqu’à ce que Slim soit mobilisé pour son service militaire en 1942. Démobilisé, il forme son propre trio et joue dans divers clubs de Los Angeles, notamment au « Billy Berg’s Club » (1946). Il réalise un certain nombre de petits films avec son trio qui comprend le contrebassiste et chanteur Tiny « Bam » BROWN et le batteur « Scatman » CROTHERS. Au cours des années 1940s il joue et enregistre avec quelques musiciens tels que le trompettiste « Dizzy » GILLESPIE, le pianiste Dodo MARMAROSA, le saxophoniste Charlie PARKER et le chanteur Leo WATSON. Il compose avec « Bam » BROWN son chef-d’œuvre « Opera in Vout » qu’il enregistre en 1946. « Vout » est un langage humoristique qu’il invente en insérant des syllabes dénuées de sens dans chaque mot. Par la suite, nombre de ses vocaux seront dans ce style. Dans le même temps, il publie son « Dictionnary of Vout » qui est distribué dans les collèges et les universités. Au cours de la décade suivante, de nombreuses séances de radio soutiennent sa carrière. Durant les années 1950s, sa popularité décline. Au cours des années 1960s et 1970s, il consacre son activité comme acteur et apparaît dans le film « The Planet of The Apes » ainsi qu’à la télévision dans les miniséries « Roots ». En 1970 il reconstitue son duo avec Slam STEWART pour une prestation au « Monterey Jazz Festival ». Au début des années 1980s il revient sur le devant de la scène et joue dans les festivals en Europe et se produit à Londres où il enregistre avec le saxophoniste Buddy TATE et d’autres. En 1984 et 1985 il tourne en France avec le groupe français « Slapscat ». En 1986 il publie son autobiographie « I was there » et il fait un film avec le pianiste et chanteur de blues Memphis SLIM en 1987.

 

                        Il est décédé à Londres le 26 février 1991.