Henry Lawrence MARRERO

(Banjoïste et guitariste)

 

                        Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 24 octobre 1900

                        Décédé à La Nouvelle-Orléans (Louisiane) le 6 juin 1959

 

                        Il apprend à jouer du banjo avec son père Billy MARRERO (vers 1874-1917). Celui-ci jouait de la contrebasse et dirigeait le « Superior Orchestra » (1910-1913). Il jouait aussi avec l’ « Imperial Orchestra » dirigé par le cornettiste Manuel PEREZ (1905-1908) et avec l’ « Olympia Orchestra » (1913). Ses frères étaient également musiciens : Eddie (contrebassiste), John (banjoïste) et Simon (contrebassiste). Il commence à travailler professionnellement vers 1918 avec le « Camelia Dance Orchestra », puis joue régulièrement avec le trompettiste Wooden Joe NICHOLAS (oncle d’Albert Nicholas) en 1919. Il travaille aussi à l’occasion avec les trompettistes Chris KELLY et « Kid » RENA. En 1920 il dirige le « Young Tuxedo Orchestra » dans lequel son frère Eddie (1902-1984) joue de la contrebasse. En 1926 il travaille dans l’orchestre du batteur John ROBICHAUX, et à la fin des années 1930s joue régulièrement avec le clarinettiste George LEWIS. Il joue aussi parfois de la grosse caisse dans les marching bands. En 1942 il participe avec Lewis à une séance d’enregistrement avec le trompettiste Bunk JOHNSON et joue plus tard avec Johnson à New York en 1945-46. Au cours de ces années, il participe à d’autres séances d’enregistrement du New Orleans Revival avec l’orchestre de Wooden Joe NICHOLAS, l’ « Original Zenith Brass Band » et avec le tromboniste Jim ROBINSON. Il reste dans l’orchestre de George LEWIS jusqu’en 1954 lorsqu’une attaque l’oblige à cesser les tournées. Par la suite il dirige des orchestres à La Nouvelle-Orléans et en 1956 enregistre avec le batteur Paul BARBARIN.

 

                        Il est décédé le 6 juin 1959.