Joseph Anthony Jacobi  « Joe » PASS

(Guitariste)

 

                        Né à New Brunswick (New Jersey) le 13 janvier 1929

                        Décédé à Los Angeles (Californie) le 23 mai 1994

 

                        Son vrai nom est Joseph PASSALAQUA.

 

                        Il commence à jouer à l’âge de neuf ans. Quatre ans plus tard il joue dans un groupe modelé sur le « Quintette du Hot Club de France » et, à l’été 1943, il tourne avec l’orchestre du saxophoniste Tony PASTOR. Il quitte l’école très tôt pour jouer professionnellement. Après son arrivée à New York en 1948 ou 1949, il joue avec le saxophoniste Brew MOORE. À cette époque il devient accroc à l’héroïne et en conséquence passe de nombreuses années en prisons, hôpitaux et maisons de santé. En 1961, avec d’autres musiciens de jazz à Synanon, une organisation d’aide mutuelle pour drogués, il réalise un album collectif qui attire l’attention de la critique. Il enregistre avec le saxophoniste Johnny GRIFFIN, l’organiste Richard « Groove » HOLMES (1962), le trompettiste Gerald WILSON (1962-63, 1965), le pianiste Les McCANN et le saxophoniste Bud SHANK (1963). Il joue au « Shelly Manne-Hole » d’Hollywood en quartet avec Bud SHANK, le contrebassiste Ralph PEÑA et le batteur Donald DEAN (1963). De 1965 à 1967 il tourne avec le groupe du pianiste George SHEARING. Il travaille ensuite pendant plusieurs années en studio à Los Angeles et tourne en Australie avec le clarinettiste Benny GOODMAN (mars 1973), mais reste plus ou moins dans l’ombre jusqu’en décembre 1973 lorsqu’il est engagé par la marque Pablo où il enregistre son premier album en solo « Virtuoso ». Le succès de cet album le catapulte sur le devant de la scène, et il commence à dominer le milieu des guitaristes de jazz. À partir de cette époque, il est très demandé pour des concerts, des festivals et des séances d’enregistrement, notamment comme accompagnateur des chanteuses Ella FITZGERALD et Sarah VAUGHAN et comme membre des groupements du pianiste Oscar PETERSON. Il est probablement le guitariste de jazz qui a le plus enregistré au cours des années 1980s. Il a aussi réalisé de nombreux albums en soliste, en duo et comme sideman avec le vibraphoniste Milt JACKSON et avec Count BASIE. En 1987 il continue son association avec le label Pablo et devient le cofondateur des disques Polytone avec Tommy Gumina. Il continue à effectuer des tournées internationales jusqu’à peu de temps avant sa mort qui survient le 23 mai 1994.