Charles «Cow Cow» DAVENPORT

(Pianiste et chanteur)

Né à Anniston (Alabama) le 23 avril 1894

Décédé à Cleveland (Ohio) le 2 décembre 1955

Issu d’une famille de huit enfants, il commence ses études dans une école théologique, mais est expulsé car il joue du piano ragtime.

Quittant Anniston, il commence à travailler à Birmingham. Il rejoint la troupe du «Barkoot’s Travelling Carnival» et plus tard travaille en soliste. Il s’associe ensuite avec la chanteuse Dora CARR et apparaît dans un vaudeville sous le nom de «Davenport and Co’». Cette association prend fin lorsque Dora Carr se marie. Il revient alors à Chicago où il se produit en soliste. Il s’associe encore quelque temps avec la chanteuse Ivy SMITH, et durant le milieu des années vingt, il exerce l’emploi de «talent scout» pour la compagnie d’enregistrement Vocalion. Plus tard il quitte cet emploi pour revenir au vaudeville. Après une tournée désastreuse, il passe six mois en prison à Montgomery (Alabama).

Libéré, il se rend à Cleveland où il tente d’ouvrir un magasin de musique et de disques, mais sans succès. Il revient alors travailler au théâtre jusqu’en 1935 lorsqu’il ouvre son propre Café à Cleveland. En 1938 il est atteint par une attaque qui affecte temporairement sa main droite. Il travaille donc cette année comme chanteur avec un phonographe. Ayant retrouvé l’usage de ses deux mains, il se rend à New York. Là, il travaille un temps comme plongeur à l’«Onyx Club». Il est aidé par le pianiste Art HODES qui le met en vedette à la radio WNYC. Il quitte New York pour travailler quelque temps au «Plantation Club» de Nashville, puis retourne à Cleveland jouer au «Starlite Grill». Beaucoup plus tard, avec l’aide d’Art HODES, il gagne une participation aux droits d’auteurs pour sa contribution à «Mama dont allow» et «You rascal you». À la fin de sa vie, il joue au «Pin Wheel Club» de Cleveland.

Il est décédé à Cleveland (Ohio) le 2 décembre 1955.