Kenneth Sr. Sidney «Kenny» DREW

(Pianiste)

Né à New York City le 28 août 1928

Décédé à Copenhague (Danemark) le 4 août 1993

Né dans une famille de musiciens, il apprend le piano dès l’âge de cinq ans et donne son premier récital à l’âge de huit ans. Adolescent, il est influencé par «Fats» WALLER, Teddy WILSON et Art TATUM, et plus tard par Bud POWELL. Il suit ensuite les cours de la «High School of Music and Art» de New York où il joue du piano dans l’orchestre d’une école de danse et du trombone dans un autre.

Il fait ses premiers enregistrements avec le trompettiste Howard McGHEE en janvier 1950 et avec le saxophoniste Sonny STITT en février. C’est à cette époque qu’il devient membre de la formation du saxophoniste Lester YOUNG. Ayant quitté Young, il travaille au sein du quintette de Charlie PARKER en décembre 1950 et joue avec Coleman HAWKINS en 1951. La même année il joue avec le trompettiste Miles DAVIS au «Birdland» et enregistre avec les saxophonistes Paul QUINICHETTE et Sonny ROLLINS. De 1952 à septembre 1953 il est membre du quartette du clarinettiste Buddy DeFRANCO qui comprend le batteur Art BLAKEY. Durant cette période, il enregistre pour la première fois sous son nom. Il s’installe temporairement à Los Angeles où il joue et enregistre avec son trio et enregistre aussi avec le saxophoniste «Zoot» SIMS et le trompettiste Clifford BROWN (les deux en 1954) et avec le saxophoniste Dexter GORDON (1955).

À la fin du printemps 1956 il retourne sur la côte est comme accompagnateur de la chanteuse Dinah WASHINGTON. Il travaille ensuite brièvement avec les «Blakey’s Jazz Messengers» (milieu de 1956) et rejoint l’orchestre du batteur Buddy RICH en 1958. Durant cette période, il enregistre l’album «Blue Train» avec le saxophoniste John COLTRANE (1957) et participe à plusieurs séances pour la marque Riverside comme leader de petites formations et en duo avec le contrebassiste Wilbur WARE. Il enregistre encore avec le saxophoniste alto Sonny CRISS, le contrebassiste Paul CHAMBERS et John COLTRANE, les trompettistes Kenny DORHAM et Art FARMER et les saxophonistes Ernie HENRY et Sonny ROLLINS (tous en 1956), le guitariste harmoniciste « Toots» THIELMANS (1957), le trompettiste Chet BAKER et le saxophoniste Johnny GRIFFIN (les deux en 1958), les saxophonistes Jackie McLEAN et Tina BROOKS, à nouveau Kenny DORHAM (tous en 1960-61) et Dexter GORDON, le guitariste Grant GREEN et le trompettiste Johnny COLES (tous en 1961).

En 1961 il se rend en Europe comme musicien au sein d’une troupe qui joue «The Connection». Il travaille également au «Blue Note» avec des musiciens de passage et se produit avec la formation de Johnny GRIFFIN au «Jazz Jamboree» de Varsovie en 1963. En 1964 il enregistre à Paris avec Dexter GORDON et après une courte période d’emprisonnement en France, il est refoulé à cause de son addiction à la drogue. Il se rend alors à Copenhague où il devient une des célébrités du jazz danois, formant un duo avec le contrebassiste Niels-Henning ØRSTED PEDERSEN (NHOP). En 1964 il épouse la fille du pianiste Leo Mathisen. En 1968 il participe à la dernière tournée européenne de Coleman HAWKINS et joue et enregistre avec Sonny ROLLINS (1968) et Jackie McLEAN (1972-73) à Copenhague et avec Chet BAKER en Italie (1975). Il enregistre encore avec le trompettiste violoniste Ray NANCE et le saxophoniste Sahib SHIHAB (les deux en 1971), le trompettiste Harry EDISON et le saxophoniste Eddie «Lockjaw» DAVIS (1976), le saxophoniste Benny CARTER (1980) et à nouveau avec Eddie DAVIS (1983).

Dans les années quatre-vingts il est membre du big band du saxophoniste et arrangeur Ernie WILKINS et du «Paris Reunion Band». En 1991 il tourne au Japon dans un trio comprenant le contrebassiste NHOP et le batteur Alvin QUEEN.

Il est décédé à Copenhague le 4 août 1993.