Jacobus Leonard «Lennie» FELIX

(Pianiste)


Né à Londres (Angleterre) le 16 août 1920

Décédé à Londres (Angleterre) le 29 décembre 1980

Il commence l’étude du piano à cinq ans. Sous l’influence de «Fats» WALLER, Art TATUM et Earl HINES, il devient rapidement un excellent soliste, quoique travaillant en trios et formations plus importantes.

À partir de 1941 il sert dans la «Royal Air Force» et passe une courte période avec le «Buddy Featherstonhaugh’s Band» avant d’être envoyé en Inde et à Ceylan où il continue son service comme musicien. Libéré, il joue sur des paquebots de ligne et en 1947 rejoint le trompettiste Freddy RANDALL. De l’été 1951 au début de 1952 il est encore avec le «Randall’s Band» avec lequel il enregistre. Peu après il se rend à New York et joue avec le trompettiste Henry «Red» ALLEN, le clarinettiste Buster BAILEY et le contrebassiste John KIRBY, bien qu’ayant refusé une offre de poste permanent avec Kirby à cause d’un mandat d’arrêt en Angleterre.

De retour à Londres, il travaille avec «Harry Gold’s Pieces of Eight» de mars à juillet 1954 et rejoue encore avec Freddy RANDALL. Deux ans plus tard il le quitte pour tourner dans l’est et en Europe. Il remplace le pianiste Garland Wilson (décédé en mai 1954) au «Bœuf sur le Toit» à Paris, puis joue en Angleterre comme principal soliste des «Wally Fawkee’s Troglodytes» (1957-58). À la fin de 1959 il travaille à Vienne (Autriche) et durant les années soixante et soixante-dix partage son temps entre l’Angleterre et le continent européen. Il participe aussi à des croisières sur l’océan.

Il devait participer à un sommet européen des pianistes à Limoges (France) en février 1981 avec Claude BOLLING, Henri CHAIX et Axel ZWINGENBERGER, malheureusement, il est renversé par une automobile à Londres, près du «606 Club», et meurt de ses blessures le 29 décembre 1980. Il fut remplacé au sommet européen par l’excellent pianiste anglais Johnny PARKER.