Ivelee Patrick «Pat» FLOWERS

(Pianiste et chanteur)

Né à Detroit (Michigan) le 16 octobre 1917

Décédé à Detroit (Michigan) le 6 octobre 2000

Il commence sa carrière professionnelle à Detroit à l’âge de 18 ans comme pianiste intervenant pendant les pauses au «Uncle Tom’s Cabin».

Il se rend à New York pour la première fois en 1939, joue pour quelques soirées privées et rend visite à son idole «Fats» WALLER au «Yacht Club». Quelques mois plus tard il revient à New York pour jouer en résidence au «Swing Club», puis devient pianiste jouant pendant les pauses au «Famous Door» en 1940.

En 1941 il se produit dans les clubs de Philadelphie, notamment au «World’s Fair» et enregistre pour la première fois en juin de cette même année. Il joue ensuite en résidence au «Tony Pastor’s» à New York, puis retourne à Detroit et commence une longue association avec le «Baker’s Keyboard Lounge» où il apparaît régulièrement jusqu’au milieu des années 1950s. Il reste basé à Detroit, tournant occasionnellement jusqu’en octobre 1943, lorsqu’il retourne à New York et joue fréquemment avec «Fats» WALLER au «Greenwich Village Inn». Après la mort de «Fats» en décembre, il est engagé comme successeur de son idole par Ed Kirkeby (manager de «Fats» Waller). Il joue alors en résidence au «Ruban Bleu» et au «Café Society Uptown», participe à des émissions de radio comprenant des shows à la mémoire de «Fats» Waller en février 1945. Il fait aussi une série d’enregistrements en 1946-47 avec un orchestre modelé sur le «Rhythm» de «Fats».

Il apparaît dans trois soundies : «Scotch Boogie», «Dixie Rhythm» et «Coalmine Boogie» (tous en 1945).

Vers 1948 il revient à Detroit où il travaille surtout pour le restant de sa vie. Il effectue une longue résidence au «Danish Inn» de Farmington (Michigan) de 1974 à 1983. Il enregistre encore en 1972, et en 1975 participe à une tournée en Europe intitulée «A Tribute to Fats Waller» en compagnie du pianiste Johnny Guarnieri, tournée au cours de laquelle il enregistre à Paris pour le label «Black and Blue».

L’année de sa disparition, il jouait encore au «Grosse Pointe Country Club» de Detroit.

Il est décédé à Detroit (Michigan) le 6 octobre 2000.