<

William McKinley Jr. «Red» GARLAND

(Pianiste)


(source internet)

Né à Dallas (Texas) le 13 mai 1923

Décédé à Dallas (Texas) le 23 avril 1984

Il commence par apprendre la clarinette et le saxophone alto au Collège et étudie avec le saxophoniste Buster SMITH avant de changer pour le piano à l’âge de dix-huit ans au moment de son passage dans l’armée où il reçoit quelques leçons du pianiste John LEWIS.

À sa démobilisation en 1944, il retourne au Texas et au début de 1946 tourne à New York avec le trompettiste Oran «Hot Lips» PAGE avant de passer six semaines dans le big band du chanteur Billy ECKSTINE.

Il est d’abord influencé par Count BASIE et Nat «King» COLE, mais la musique de Bud POWELL et d’Art TATUM produit une grosse impression sur lui lorsqu’il les entend jouer à New York à la fin des années 1940s.

Entre 1947 et 1949 il est le pianiste maison du «Down Beat Club» de Philadelphie où il accompagne quelques musiciens renommés comme Charlie PARKER, Miles DAVIS et «Fats» NAVARRO. Au début des années 1950s il travaille avec le saxophoniste Coleman HAWKINS et le trompettiste Roy ELDRIDGE, puis avec le saxophoniste Lester YOUNG. Il devient membre des Miles DAVIS quintette et sextette, ce qui lui vaut une renommée internationale (été 1955 à septembre 1957 ; octobre 1957 à avril 1958 ; fin novembre 1958 à février 1959), notamment au sein de la section rythmique avec le contrebassiste Paul Chambers et le batteur Philly Joe Jones. Durant cette période il enregistre de nombreux albums comme leader de petites formations comprenant Paul Chambers et Philly Joe Jones ou Art Taylor, le trompettiste Donald Byrd, le saxophoniste John Coltrane et d’autres.

Après avoir quitté Miles Davis, il dirige son propre trio pendant plusieurs années, mais perd le goût de jouer à cause de son addiction à la drogue.

Lorsque sa mère décède en 1965, il revient au Texas où il demeure dans l’anonymat, travaillant localement avec le saxophoniste Marchel IVERY à partir de 1969. En 1971 il enregistre à New York et joue au «Keystone Korner» de San Francisco en mars 1974. Il cesse de jouer ensuite pendant dix-huit mois.

Il revient brièvement avec succès en trio avec Philly Joe JONES au «Keystone Korner» en 1977, en quartette avec Leo WRIGHT (mai 1978) et en trio avec Bob CUNNINGHAM et Ben RILEY au «Salt Peanuts» de New York (milieu de l’été 1980). Il tourne également en Europe et au Japon.

Il est décédé à Dallas (Texas) le 23 avril 1984.