>

Erroll Louis GARNER

(Pianiste)

Né à Pittsburgh (Pennsylvanie) le 15 juin 1921

Décédé à Los Angeles (Californie) le 2 janvier 1977

Frère du pianiste et arrangeur Linton Garner (né le 25 mars 1915)

Son père était chanteur et jouait de plusieurs instruments. Il commence à jouer du piano dès l’enfance et participe à des émissions de radio à Pittsburgh comme membre des «Kan-D-Kids» entre décembre 1931 et mai 1933. Il travaille professionnellement autour de Pittsburgh de 1938 à 1941 avec le «Leroy Brown’s Quartet and Orchestra».

À l’automne 1944 il se rend à New York où il commence à jouer dans les clubs. À la fin de cette année il sert de remplaçant d’Art TATUM au sein du trio avec le guitariste Tiny GRIMES et le contrebassiste «Slam» STEWART. Il reste dans ce groupe jusqu’à ce que celui-ci devienne le «Slam Stewart Trio & Quartet» au «Three Deuces» (jusqu’en janvier 1946) où il joue également avec le trompettiste Dizzy GILLESPIE et le saxophoniste Don BYAS (fin avril à début août 1945). Il forme ensuite son propre trio avec basse et batterie, formule qu’il conservera jusqu’à la fin de sa carrière, obtenant un immense succès.

Ses principaux partenaires furent les bassistes Al HALL, Red CALLENDER, Oscar PETTIFORD, John SIMMONS et Leonard GASKIN ainsi que les batteurs Doc WEST, Nick FATOOL, J.C. HEARD, Alvin STOLLER et Charlie SMITH. En 1947 il travaille à Los Angeles et enregistre avec Charlie PARKER pour lequel il compose «Bird’s Nest» et «Cool Blues». Il lui laisse cependant signer ces compositions pour l’aider, Parker étant toujours dans une situation financière précaire.En mai 1948 il joue avec «Slam» STEWART au «Festival International de Jazz» de Paris (France) où il enregistre avec le saxophoniste Coleman HAWKINS et comme leader.

Au cours des années 1950s et 1960s il apparaît très souvent à la Télévision et à partir de 1957 il entame la première d’une longue série de tournées internationales. Durant la première partie des années 1950s ses divers partenaires sont les bassistes John Simmons, Wyatt Ruther, Leonard Gaskin ou Al Hall et les batteurs Shadow Wilson, Eugene «Fats» Heard, Kenny Dennis, Denzil Best ou Specs Powell. Par la suite, le trio comprend Eddie CALHOUN à la basse et Kelly MARTIN à la batterie jusqu’en 1966. À partir de 1967 est ajouté au trio José MANGUAL (conga).

Garner nous a laissé de nombreux disques et videos. Sa plus célèbre composition demeure «Misty».

Il est décédé à Los Angeles le 2 janvier 1977 des suites d’un cancer du poumon.