Earle «Nappy» HOWARD

(Pianiste, organiste, chanteur, compositeur et chef d‘orchestre)

Né à Petersburg (Viginie) le 3 juin 1904

Décédé à Modène (Italie) le 31 décembre 1978

En 1918 il s’installe à New York avec sa famille et suit les cours de la «PS 89 School» avec «Fats» WALLER. Là il joue dans un orchestre de jeunes garçons avec les trombonistes Charlie IRVIN et Benny MORTON et avec le saxophoniste et trompettiste Benny CARTER.

Deux ans plus tard, en 1920, il fait ses débuts professionnels en tournant avec un show en Nouvelle Angleterre. En 1923 il forme un septette pour jouer à Hartford (Connecticut). En 1924 il élargit la formation à neuf musiciens sous le nom de «Wispering Serenaders» au «Cinderella Ballroom» d’Hartford. Après une longue tournée, il joue au «Strand Danceland» de New York avec un ensemble qui comprenait le tromboniste Fernando ARBELLO et le saxophoniste alto Pete BROWN de l’automne 1928 au printemps de 1929, jouant régulièrement pendant la saison d’été en Nouvelle Angleterre. Il joue ensuite dans l’orchestre du tubiste Bill BENFORD (frère du batteur Tommy Benford) du printemps 1929 au printemps de 1930. Il dirige ensuite un big band à Boston (1930) avant de retourner à New York où il joue en résidences au «Saratoga Club» et au «Savoy Ballroom» (1932) avec le trompettiste Ed ALLEN, le saxophoniste Cecil SCOTT et le batteur Paul BARBARIN parmi les membres de sa formation.

Au cours des années 1930s il continue à diriger des orchestres, tout en devenant directeur musical de l’orchestre du saxophoniste Percy NELSON d’octobre 1933 à mai 1934. De mai à septembre 1938 il tourne en Amérique du Sud avec Baron LEE (Jimmy Ferguson). En 1939 il joue dans le show «Blackbirds» à New York et au cours de l’été passe à l’«Apollo» de Harlem avec l’orchestre du violoniste Leon ABBEY. Durant les années 1940s il se produit comme pianiste soliste et chanteur.

En décembre 1951 il se rend en Europe et joue pour de longues résidences en Suisse, en Italie, en France, en Autriche et en Allemagne. Il vit un temps en Finlande et se rend en Suède en 1956 où il travaille à la radio et à la télévision de Stockholm et de Malmö, tout en continuant à tourner comme soliste. En 1959 il enregistre comme leader d’un quartette composé de musiciens européens. Plus tard, il enregistre trois morceaux au cours d’un concert avec un groupe comprenant le clarinettiste Albert NICHOLAS. Ces enregistrements figurent dans l’album «The Traditional Americans in Europe» (1963).

Il se retire de la scène musicale en 1969 et vit à Modène (Italie) où il décède le 31 décembre 1978.