James Henry «Jimmy» JONES

(Pianiste, arrangeur et compositeur)

Né à Memphis (Tennessee) le 30 décembre 1918

Décédé à Burbank (Californie) le 29 avril 1982

Il grandit à Chicago où il commence à apprendre la guitare, mais adolescent il change pour le piano. Plus tard il étudie la musique au «Kentucky State College». Il devient connu en 1943 lorsqu’il joue au «Three Deuces» de Chicago avec le violoniste Stuff SMITH. L’année suivante il se rend à New York et enregistre plusieurs disques avec Stuff Smith. Il joue ensuite avec le batteur J.C. HEARD au «Café Society Downtown» (1946-47).

De fin octobre 1947 à avril 1952, puis à nouveau après une interruption pour maladie, d’octobre 1954 à janvier 1958, il accompagne la chanteuse Sarah VAUGHAN. Parallèlement il enregistre abondamment : avec le saxophoniste ténor Don BYAS et avec le tromboniste J.C. HIGGINBOTHAM (les deux en1945), avec le tromboniste Sandy WILLIAMS (1945-46), avec le trompettiste Joe THOMAS, les trombonistes Dicky WELLS et Trummy YOUNG et avec Coleman HAWKINS (tous en 1946). En 1954, c’est avec le trompettiste «Buck» CLAYTON, en 1956 avec le saxophoniste Sonny STITT et avec le trompettiste Thad JONES. En 1956 et 1959 avec le saxophoniste «Illinois» JACQUET, en 1958 avec les trompettistes Ruby BRAFF et Harry «Sweets» EDISON, en 1959 avec le chanteur «Big Joe» TURNER et en 1960 avec le chanteur Chris CONNOR et avec le saxophoniste Budd JOHNSON. Il prend part également à des sessions avec des membres de l’orchestre de Duke Ellington : Jimmy HAMILTON (1945), Harry CARNEY (1946), Ben WEBSTER (1947, 1958-59), Rex STEWART (1947), Johnny HODGES (1947-1960s), Clark TERRY (1959), Harold ASHBY (1959-60) et Paul GONSALVES (1960).

Il travaille en free lance, accompagne la chanteuse Anita O’DAY en 1958 au «Newport Jazz Festival», joue avec Ben WEBSTER, Harry EDISON et d’autres. Au cours des années 1960s et 1970s, il se consacre beaucoup au travail d’arrangeur et de direction. Il dirige notamment le show d’ELLINGTON «My People» en 1963 et écrit des arrangements pour Ellington jusqu’au milieu des 1970s. Il tourne en Europe comme directeur musical d’Ella FITZGERALD où on peut le voir dans le film «Duke Ellington at The Côte d’Azur with Ella Fitzgerald» (1966). En 1975 il joue et enregistre avec le guitariste Kenny BURRELL sur un projet dédié à la musique d’Ellington.

C’est un des meilleurs pianistes accompagnateurs.

Il est décédé à Burbank Californie) le 29 avril 1982.