Richard Myknee M (ariney) JONES

(Pianiste, compositeur et arrangeur)


(source internet)

Né à Barton, près de Donaldville (Louisiane) le 13 juin 1892

Décédé à Chicago (Illinois) le 8 décembre 1945

Après avoir étudié le piano avec Richard «Fishin’ Bread» BARRET, l’alto horn et l’orgue, il commence dès 1902 à jouer de l’alto horn (instrument à vent à embouchure et à pistons) et du cornet comme membre de l’«Eureka Brass Band». De 1908 à 1917 il travaille comme pianiste à La Nouvelle-Orléans. Il commence à jouer professionnellement au «Lulu White’s Mahogany Hall» et au «Josie Arlington’s». Plus tard il dirige son propre orchestre au «Jack Robinson’s Tent Cabaret» (vers 1912). Le cornettiste Joe OLIVER raconte que c’est dans cet établissement qu’il a gagné son titre de «King» comme membre du «Jones’s Four Hot Hounds».

Sa première composition Lonesome Nobody Cares est popularisée par la chanteuse Sophie TUCKER (1915). Il joue également avec les orchestres du batteur, contrebassiste et violoniste John ROBICHAUX et du violoniste Armand PIRON. En 1918 il joue avec le cornettiste Oscar «Papa» CELESTIN. Il se rend ensuite à Chicago où il participe à l’organisation de la Maison d’édition de Clarence WILLIAMS. Il enregistre en piano solo en 1921 et 1923, joue dans des orchestres dirigés par les trompettistes Oscar «Bernie» YOUNG et Willie HIGHTOWER, mais devient surtout actif comme manager du race department des disques Okeh, poste qu’il conserve jusqu’en 1927. Durant les années 1920s il enregistre de nombreuses faces avec ses «Jazz Wizards» (1925-28) et joue avec Louis ARMSTRONG comme accompagnateur des chanteuses Blanche CALLOWAY (1925) et Bertha «Chippie» HILL (1925-26). En 1926 il enregistre comme pianiste et chanteur avec les «Oliver’s Dixie Syncopators» et travaille et enregistre avec Willie HIGHTOWER (1927).

Au début des années 1930s il dirige occasionnellement son propre orchestre en Louisiane et enregistre comme leader en 1935-36. Reconnu comme compositeur à succès, il travaille aussi comme talent scout pour diverses compagnies de disques. Au cours de sa dernière année, il travaillait pour la firme Mercury.

Sollicité par le mouvement du Revival of Nerw Orleans, il enregistre avec les clarinettistes Johnny DODDS et Jimmie NOONE en 1940, puis forme un groupe pour une session d’enregistrement en 1944 et dirige une jam session au «Zanzibar Café» de Chicago en mars 1945.

Il est décédé à Chicago le 8 décembre 1945.