John Aaron LEWIS

(Pianiste et compositeur)


(source internet)

Né à La Grange (Illinois) le 3 mai 1920

Décédé à New York City le 29 mars 2001

Il grandit à Albuquerque (Nouveau Mexique) où il commence à apprendre le piano à l’âge de sept ans. Il poursuit ses études musicales à l’Université de New Mexico où il étudie également l’anthropologie de 1939 à 1942. Il passe ensuite trois ans en France au service de l’armée, tournant dans les camps avec son camarade de régiment, le batteur Kenny CLARKE, un des premiers musiciens du style bop. Il compose et arrange pour un orchestre formé par Kenny et lui.

De retour aux U.S.A. en 1945 il reprend ses études à l’Université, mais à l’automne il se rend à New York où il trouve du travail sur la 52e Rue dans les clubs avec le saxophoniste ténor Allen EAGER, le trompettiste Oran «Hot Lips» PAGE et d’autres. L’année suivante il rejoint le big band de «Dizzy» GILLESPIE dont Kenny Clarke est le batteur, et développe ses capacités de compositeur et d’arrangeur en écrivant pour l’orchestre et en suivant les cours de la Manhattan School of Music. Ses études seront couronnées par un diplôme de maîtrise en 1953. Ces études sont interrompues en janvier 1948 par une tournée en Europe avec le big band. À son retour, il travaille avec les saxophonistes Charlie PARKER (1948), «Illinois» JACQUET (oct 1948/milieu de 1949), Lester YOUNG (1950-51) et d’autres.

En 1951-52 il est le pianiste du quartette du vibraphoniste Milt JACKSON avec lequel il enregistre à quatre reprises. À la fin de 1952, le groupe prend le nom de «Modern Jazz Quartet» et il en devient le directeur musical. Au début, le MJQ travaille de façon intermittente, et il prend d’autres engagements comme accompagnateur de la chanteuse Ella FITZGERALD (printemps 1954/début 1955). Par la suite il se consacre presqu’exclusivement au MJQ pour lequel il écrit de nombreuses compositions de 1954 à 1974.

Chaque année en août, de 1957 à 1960, il dirige l’École de jazz à la «Music Inn» de Lenox (Massachussets). De 1958 à 1982 il est le directeur musical du «Festival de Jazz» annuel de Monterey, et en 1962 il forme le «Cooperative Big Band Orchestra» qui joue et enregistre des compositions dites de «Troisième courant» (1962-65).

Après la disparition temporaire du MJQ en 1974, il enseigne au «City College» de New York et à l’Université de Harvard. Il se produit également en récital (solo et duo avec le pianiste Hank JONES), tout en continuant à composer. Au cours des années 1980s il se produit avec le MJQ reconstitué et avec un sextette «The John Lewis Group» et en 1985 il fonde l’ «American Jazz Orchestra» avec l’écrivain-journaliste Gary GIDDINS et Roberta SWANN. Durant les années 1990s il continue à enregistrer et à composer, jouant parfois avec le MJQ ou individuellement.

Il est décédé à New York city le 29 mars 2001.