William Sebastian «Sabby» LEWIS

(Pianiste, arrangeur et chef d’orchestre)


(source internet)

Né à Middleburg (Caroline du Nord) le 1er novembre 1914

Décédé à Marstons Mills (Massachussets) le 9 juillet 1994

Résident à Philadelphie il prend des leçons de piano au cours de son enfance sur l’insistance de sa mère, mais n’est pas intéressé avant l’adolescence.

S’étant rendu à Boston en 1932, il y travaille avec les «Tasker Crosson’s Ten Statesmen» en 1935, puis forme son propre septette en 1936. De cette époque à la fin des années 1970s il dirige des big bands et de petits groupements, souvent à et autour de Boston. Il reste trois ans en résidence au «Savoy Café»à partir de 1939 et travaille aussi à New York, notamment au «Kelly’s Stable» en 1941 et au «Club Zanzibar» en 1944, ainsi qu’à Atlantic City (New Jersey) pour un engagement au cours de l’été 1946. À partir de 1947 il est en résidence au «HI Hat Club» de Boston.

Parmi les musiciens importants qui jouent avec lui, on trouve les saxophonistes Paul GONSALVES et Sonny Stitt, les trompettistes «Cat» ANDERSON, Irving«Mouse» RANDOLPH, Idress SULLIMAN et Freddie WEBSTER, les batteurs Alan DAWSON et Roy HAYNES et le contrebassiste Al MORGAN.

Au cours des années 1950s il devient le premier disc-jockey noir américain à Boston et officie sur WBMS, puis plus tard sur WILD. Sa carrière est interrompue en 1963 à la suite d’un accident de la route, mais il peut reprendre son activité de chef d’orchestre à la fin des années 1960s et continue à travailler avec de petits groupements et comme pianiste soliste jusqu’à peu de temps avant sa mort qui survient à Marstons Mills (Massachussets) le 9 juillet 1964.