Julian Clifford «Junior» MANCE

Né à Evanston (Illinois) le 10 octobre 1928

Enfant il apprend le piano avec son père qui était un pianiste de style stride et boogie-woogie. Plus tard, il fait ses études au «Roosevelt College» de Chicago où il développe ses connaissances des styles contemporains.

Il travaille professionnellement dès l’âge de dix ans, mais sa première association importante est avec le saxophoniste ténor Gene AMMONS (1947-49). Après avoir travaillé avec le saxophoniste Lester YOUNG, il rejoint Gene AMMONS dans un orchestre militaire à Fort Knox (Kentucky) en 1951 où il a pour camarades le saxophoniste alto «Cannonball» Adderley et son frère le trompettiste Nat Adderley, ainsi que le tromboniste Curtis Fuller.

En 1953-54 il est le pianiste maison du «Bee Hive» de Chicago et joue avec de nombreux jazzmen importants tels que les saxophonistes Coleman HAWKINS, Charlie PARKER, Lester YOUNG, Eddie «Lockjaw» DAVIS et Sonny STITT. Il accompagne pendant dix-huit mois la chanteuse Dinah WASHINGTON, et en 1956-57 il travaille avec le premier orchestre dirigé par les frères ADDERLEY.De mars 1958 à juillet 1960 il est membre du quintette de «Dizzy» GILLESPIE et joue également avec un groupe dirigé par les saxophonistes Eddie DAVIS et Johnny GRIFFIN. En 1957 il enregistre avec le batteur Art BLAKEY, et en 1961 avec le trompettiste Howard McGHEE. En février 1961 il dirige un trio au «Village Vanguard» de New York. À partir de cette date il ne se produit presque exclusivement qu’avec ses propres groupements comprenant les batteurs Billy COBHAM ou Shelly MANNE et pendant de nombreuses années le contrebassiste Martin RIVERA. Au cours des années 1960s le trio accompagne souvent des chanteurs tels que Joe WILLIAMS et Irene KRAL, mais après il ne joue presque exclusivement que pour des prestations instrumentales, soit avec ses musiciens, soit pour accompagner des saxophonistes comme Joe TEMPERLEY ou Houston PERSON.

Au cours des années 1970s et 1980s il travaille régulièrement dans quelques clubs comme le «Boomer’s», le «Knickerbocker Saloon», le «Angry Squire», le «Griff’s Plaza Café» et le «Zinno’s». Il effectue sa première tournée au Japon en 1977 et y retourne ensuite chaque année. Basé à New York dans les années 1990s, il joue souvent ailleurs et la majorité de ses enregistrements est faite en dehors des U.S.A. Il voyage en Europe et au Japon comme membre des «Lionel Hampon’s Golden Men of Jazz», et encore au Japon avec neuf autres pianistes éminents comme membre des «100 Golgen Fingers». En 1990 il enregistre comme sideman avec le saxo-clarinettiste Ken PEPLOWSKI et avec le chanteur Ernie ANDREWS (1992), le guitariste Frank VIGNOLA (1993) ainsi qu’avec le tromboniste Al GREY et le vibraphoniste Takashi OHI (les deux en 1995).

Il enseigne au «Jazz and Contemporary Music Program» et à la «New School for Social Research» de New York (à partir de 1996 «Mannes New School»). À partir de l’automne 1999, c’est à la «New School University». Il est l’auteur d’un petit livre «How to play Blues Piano» (New York 1967).